15-05-2024 10:59 - L'Editorial du Calame : Pertes de temps et d’argent

L'Editorial du Calame : Pertes de temps et d’argent

Le Calame - Le président de la République était à Nouadhibou il y a quelques jours. Il s’est rendu à Kiffa samedi dernier. Quoi de plus normal à moins de deux mois d’une élection présidentielle où il est candidat à sa propre succession ?

Il est donc allé présider un conseil des ministres dans la capitale économique et y tenir une réunion des cadres, inaugurer des adductions d’eau et d’autres projets beaucoup moins importants mais toujours utiles… lorsqu’il s’agit de rameuter les troupes. Et pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître.

Tout ce que la république compte d’hommes d’affaires, de fonctionnaires en rupture de ban, de politiciens du dimanche, de flagorneurs, de troubadours et de m’as-tu-vu ont pris (la mauvaise) habitude de devancer le Président là où il va, même pour quelques heures.

Des grosses cylindrées rutilantes, frauduleusement acquises pour la plupart, grâce à l’argent public ou à d’autres sources moins avouables, forment ainsi de longs cortèges dont les pauvres populations locales n’en tirent que de grandes bouffées de poussière.

Et, au lendemain de la visite, il n’en reste plus rien, comme dans un mauvais rêve. Il en est ainsi depuis la nuit des temps. Juste après sa prise de fonctions, le nouveau président sénégalais a décidé de mettre fin aux cérémonies organisées jusqu’alors à l’aéroport, à chacun de ses départs ou arrivées.

Une perte de temps et d’argent, dit-il à juste titre. Ghazwani, dont on attend des mesures fermes une fois réélu le 29 Juin prochain, devrait commencer par ordonner que cessent de telles pratiques… entre beaucoup d’autres.

Ahmed Ould Cheikh



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 852

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)