23-05-2024 18:00 - Au Sénégal, Ousmane Sonko examine l’état des finances publiques sous Macky Sall

Au Sénégal, Ousmane Sonko examine l’état des finances publiques sous Macky Sall

Apanews - Les nouveaux dirigeants disent faire de la transparence l’une des bases de la gouvernance publique pour les cinq prochaines années.

Les nouvelles autorités sénégalaises poursuivent leur examen approfondi de la gestion des ressources publiques par leurs prédécesseurs. La reddition des comptes porte particulièrement sur les finances publiques et le patrimoine immobilier de l’État.

Lors du conseil des ministres de mercredi, Ousmane Sonko a donné des directives pour récupérer le patrimoine foncier public cédé irrégulièrement à des privés et pour auditer la gestion financière du second mandat de Macky Sall.

Pour le Premier ministre, cette action s’inscrit dans l’objectif de « réduire le train de vie de l’État ». Il a ainsi demandé aux ministres concernés de prendre les mesures nécessaires pour « récupérer le patrimoine foncier et bâti de l’État cédé à des privés dans des conditions irrégulières, alors que des services administratifs sont obligés de louer des locaux ».

Lors de cette réunion hebdomadaire du gouvernement, l’ancien opposant farouche du président Macky Sall et leader du parti Pastef a évoqué « la revue des finances publiques sur la période du 1er janvier 2019 au 31 mars 2024 », correspondant au second mandat de l’ancien chef de l’État. Cette annonce commence déjà à provoquer des réactions parmi les proches du Président Sall.

« Sonko passe Macky au scanner », a titré ce jeudi le journal Le Quotidien de Madiambal Diagne, ami et proche de Macky Sall. Sur le réseau social X (anciennement Twitter), le patron de presse a déclaré que cette revue des finances publiques « tomb(ait) de sens » car « toutes les lois de règlement des gestions des cinq dernières années ont été adoptées par l’Assemblée nationale ».

Pour le gouvernement, cependant, cette action vise simplement à permettre aux nouveaux dirigeants de partir sur des bases claires, près de deux mois après l’installation de Bassirou Diomaye Faye comme cinquième président de la République du Sénégal.

Ousmane Sonko a également expliqué à ses collaborateurs que les mêmes « diligences » devraient être entreprises pour le « réexamen de certaines conventions, notamment dans les secteurs miniers, pétroliers et halieutiques ».

ODL/ac/APA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Apanews
Commentaires : 0
Lus : 3569

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)