24-05-2024 12:00 - Le Forum international sur la régulation des médias adopte la « Déclaration de Nouakchott »

Le Forum international sur la régulation des médias adopte la « Déclaration de Nouakchott »

Le Quotidien de Nouakchott - Les autorités de régulation des médias africains se sont réunies lors du Forum international sur la régulation des médias et le processus électoral à Nouakchott, où elles ont approuvé la dénomination de la « Déclaration de Nouakchott ».

Cet événement, qui s’est tenu du 21 au 22 mai courant, a été marqué par des discussions approfondies sur les défis et les opportunités liés à la régulation des médias dans le contexte des élections.

Le président de la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel (HAPA), Houssein Medou, a salué cette déclaration comme un pas qualitatif vers l’amélioration de la performance des médias et la promotion de l’intégration avec les divers acteurs du domaine. Il a souligné que cette initiative vise à garantir la liberté, l’ouverture et la diversité dans le paysage médiatique.

Medou a également appelé les médias à jouer un rôle professionnel dans la couverture du dialogue entre les différents acteurs de la scène électorale. Il a insisté sur l’importance de garantir la liberté, la transparence, la diversité et l’impartialité des médias pendant les campagnes électorales. De plus, il a encouragé les médias et les réseaux sociaux à redoubler d’efforts pour permettre aux citoyens d’accéder à une information crédible et de qualité.

L’année 2024 étant une année électorale majeure, Medou a souligné la nécessité de mettre à jour et d’améliorer les outils de régulation pour assurer un accès équitable à tous les candidats. Il a insisté sur le droit du citoyen à une information fiable et a plaidé en faveur d’un dialogue constructif pour permettre aux citoyens de faire des choix éclairés dans la gestion de leurs affaires.

Le forum a été l’occasion d’examiner en profondeur le rôle des autorités de régulation dans la garantie d’élections libres et équitables, ainsi que les mécanismes visant à garantir l’intégrité du processus électoral.

Les discussions ont également porté sur la régulation des médias pendant les élections afin de garantir leur liberté, leur ouverture et leur professionnalisme. Enfin, le dialogue politique et la collaboration entre les différents acteurs impliqués dans le processus électoral ont été au cœur des débats lors de la dernière session.

Le président de la Haute Autorité de la Presse et de l’Audiovisuel (HAPA) a souligné l’importance des différentes sessions du forum, chacune ayant abordé des aspects cruciaux de la régulation des médias dans le contexte électoral.

Dans la première session, l’accent a été mis sur « le rôle fondamental des autorités de régulation dans la garantie d’élections libres et équitables ». Cette discussion a mis en lumière l’importance de préserver l’intégrité du processus électoral en veillant à ce que les médias jouent un rôle juste et impartial dans la couverture des élections.

Les participants ont examiné les défis auxquels sont confrontées les autorités de régulation et ont exploré des moyens de renforcer leur capacité à assurer des élections démocratiques.

La deuxième session a été consacrée aux « mécanismes d’adaptation du travail des autorités de régulation des médias pour garantir l’intégrité des élections ». Les discussions ont porté sur les outils et les stratégies nécessaires pour détecter et prévenir la désinformation, la manipulation et d’autres formes d’ingérence médiatique pendant les périodes électorales.

Les participants ont examiné les meilleures pratiques en matière de surveillance et de régulation des contenus médiatiques afin de garantir un environnement électoral équitable et transparent.

La troisième session, intitulée « La régulation des médias pendant les élections pour assurer leur liberté, leur ouverture et leur professionnalisme », a mis l’accent sur l’importance de maintenir la liberté et l’indépendance des médias tout en garantissant leur professionnalisme.

Les participants ont discuté des défis liés à la couverture médiatique des élections, tels que l’équilibre entre la liberté d’expression et la responsabilité journalistique, ainsi que la nécessité d’encourager la diversité des points de vue et des opinions.

Enfin, la dernière session a mis l’accent sur « le dialogue politique et la collaboration entre les différents acteurs impliqués dans le processus électoral ». Les participants ont exploré les moyens de renforcer la confiance entre les médias, les partis politiques, les candidats et les électeurs afin de promouvoir un environnement électoral ouvert, inclusif et démocratique. Ils ont souligné l’importance d’une communication transparente et d’une coopération constructive pour garantir des élections crédibles et légitimes.

En approuvant la « Déclaration de Nouakchott », les autorités de régulation des médias africains ont souligné leur engagement envers des médias libres, transparents et diversifiés, essentiels pour la démocratie et le développement de l’Afrique.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 282

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)