24-05-2024 18:09 - Les parieurs sur la rive se font des illusions / Par Dr Ebbabe Begnoug, ancien député

Les parieurs sur la rive se font des illusions / Par Dr Ebbabe Begnoug, ancien député

La rive ne décevra pas ceux qui choisissent de la soutenir, de lui redonner sa splendeur, de se débarrasser de la poussière de sa culture et de son histoire et d'instaurer véritablement le concept d'unité nationale en organisant le premier festival culturel organisé par la région de Jewel.

Les villes des dix rives de la rive, de Gouray, en passant par Kaédi, Bougue, et se terminant par Rosso ont reçu un soutien, une assistance et des soins qu'elles n'avaient pas connu depuis l'indépendance de l'État mauritanien en soutenant le pouvoir d'achat de la Mauritanie.

Citoyens pauvres, en versant un soutien financier aux familles dans le besoin et d'importants programmes de soutien à la protection sociale, tels que les programmes Takaful, Shila et Baraka, en plus des programmes Dari et des initiatives pour une assurance maladie complète pour les citoyens mauritaniens.

Aujourd'hui, après cinq années de travail et d'efforts continus, et dans le langage des chiffres, les habitants de cette terre trouveront de quoi parler qui profiteront aux hommes et resteront sur terre.

Au niveau du secteur éducatif, plus de 30 écoles ont été construites, qui permettront à environ 2.500 élèves de poursuivre leurs études dans des écoles modèles, et 43 parrainages scolaires ont été ouverts, bénéficiant à 17.400 élèves dont la majorité sont issus de familles nécessiteuses.

Dans le domaine de l'assurance maladie, 211 043 personnes ont été assurées dans les dix districts de la rive, ce qui représente 34 % du total des bénéficiaires d'un programme national qui a bénéficié à environ 620 000 citoyens. Il s'agit d'un geste très important de la part des habitants. de cette terre ne peut s’empêcher d’apprécier.

Dans le domaine de la lutte contre la fragilité et du soutien aux familles dans le besoin, environ 148 524 personnes ont bénéficié de distributions directes régulières en espèces, et 219 744 personnes ont bénéficié de distributions temporaires en espèces, 357 projets générateurs de revenus ont été soutenus et environ 170 personnes ont bénéficié de petits prêts.

8 300 enfants de l'État ont bénéficié de programmes de prévention de la malnutrition, 72 réseaux d'eau et 63 réservoirs d'eau ont été réalisés pour la population, des dizaines de villages ont été alimentés en électricité par la ligne Manantali et 71 barrages de sable ont été construits.

Les jeunes et les femmes de la rive ne permettront pas que le chemin du développement s’arrête et n’écouteront pas ceux qui appellent à la division et aux conflits pour décider de leur sort et de leur avenir. Celui qui parie sur eux a perdu son pari.

Aujourd'hui, chacun a pris conscience de l'importance de s'inscrire dans la démarche d'équité dont les bases ont été posées par Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh Al-Ghazouani, la démarche de justice et de développement.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Ebabbe Begnoug
Commentaires : 1
Lus : 992

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mdmdlemine (H) 24/05/2024 23:51 X

    Laisser à César ce qui lui appartient Ne soyez pas plus royaliste que le Roi. La vallée du fleuve à ses leaders pour parler en son nom et sont tous sauf des blancs. Parlez des Hodhs, de l'Adrar, de l'Assaba, on pourra vous croire avec condition mais s'inviter comme le porte-parole du Sud de la Mauritanie, c'est vraiment ridicule et aucun élu non négromauritanien ne peut s'aventurer dans ces contradictions, s'il n'est pas un flagorneur incontesté aveuglé par des promesses pour mener campagne sur un terrain auquel il est totalement étranger