12-06-2024 15:00 - Mauritanie – Super D1 – ASC Entou : Touché aux ligaments croisés, Babani Marzouk lance un appel à la FFRIM!

Mauritanie – Super D1 – ASC Entou : Touché aux ligaments croisés, Babani Marzouk lance un appel à la FFRIM!

Africa Foot United - ASC Entou : Babani Marzouk vit un véritable calvaire après sa blessure aux ligaments croisés. Le pensionnaire de ASC Entou qui, serait livré à son propre sort sollicite l’aide des dirigeants de la Fédération de Football Mauritanienne (FFRIM).

Le 2 mars 2024 est une date mémorable dans la jeune carrière de Babani Marzouk. Le jeune joueur mauritanien et sa formation de l’ASC Entou affrontaient Chemal FC lors d’un de Super D1 mauritanienne.

Lors de cette rencontre où les siens s’étaient inclinés sur la petite marge d’un but à zéro, Babani Marzouk était malheureusement sorti sur blessure.

Babani Marzouk lance un appel au soutien de la FFRIM

Alors que trois mois se sont écoulés, Babani Marzouk affirme n’avoir pas été pris en charge par son club. Pis, ASC Entou l’aurait laissé à lui-même. Interrogé par un confrère mauritanien, Babani Marzouk relate son calvaire et appel à l’aide.

“J’ai subi une blessure au ligament croisé avec l’équipe d’Entou Kiffa lors d’un match contre Chemal FC dans le cadre des compétitions du championnat en mars dernier. Le club m’a abandonné et a refusé de prendre en charge mon traitement”, a-t-il rappelé. “J’ai eu recours à mon oncle pour payer vingt mille anciennes ouguiyas pour effectuer des examens IRM par l’intermédiaire du médecin de l’équipe nationale, qui ont confirmé ma blessure au ligament croisé”, a expliqué Marzouk avant de lancer un appel à la FFRIM.

“J’espère que la fédération de football interviendra pour me soigner ou obliger le club à assumer sa responsabilité. Trois mois se sont écoulés depuis ma blessure et je n’ai pas les moyens de me faire soigner”, a-t-il lancé.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 553

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)