16-06-2024 16:25 - Les médecins résidents qualifient de "méprisantes" les méthodes utilisées par le ministère de la santé

Les médecins résidents qualifient de

Le Calame - En grève de la faim, les médecins résidents qualifient de ‘’méprisantes’’ les méthodes utilisées par le ministère de la santé pour les "faire taire" et les "pousser à cesser leur action".

Selon le porte-parole du Syndicat national des médecins résidents, Ajwad Mohamed Lemine, ces méthodes constituent « un mépris pour les médecins résidents et le système de santé en général».

Lors d'une manifestation organisée, lors de la treizième journée consécutive de sit-in des médecins résidents, vendredi soir, Ould Mohamed Lemine a estimé que c'est le ministère de la Santé qui les a conduits à ce stade d'escalade.

Il rend le ministère responsable de tout ce qui pourrait survenir et des conséquences qui résulteraient sur la santé des médecins en grève de la faim pour la cinquième journée consécutive.

Jugeant légitimes les revendications, Ould Mohamed Lemine a indiqué que les 278 médecins résidents sont unis dans cette grève jusqu'à ce que leurs revendications légitimes soient satisfaites.

Jeudi dernier, Dr Khadjetou Bah, médecin résident en pédiatrie, s’est évanouie devant les locaux du ministère de la santé où les médecins résidents tiennent leur sit-in et observent une grève de la faim. Elle a été évacuée à l’hôpital national pour soins.

C’est le deuxième médecin à s’évanouir depuis le début de la grève. Dr Amar Touré avait été transféré au Centre Hospitalier National mercredi. Il a rejoint vendredi, après son rétablissement, ses collègues grévistes, indique le Syndicat.

Les médecins résidents avaient lancé une grève de la faim, le 10 juin, dans le cadre de leur sit-in organisé au siège du ministère de la santé.

Ils exigent la satisfaction de revendications dont l’amélioration des leurs conditions, l’augmentation des salaires et le versement des primes.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 3287

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)