03-07-2024 22:06 - Crise post-électorale : Près de 300 arrestations

Crise post-électorale : Près de 300 arrestations

Le Calame - Près de 300 personnes ont été arrêtés, suite au déclenchement de manifestations survenues dans plusieurs moughataas de Nouakchott, Nouadhibou et certaines villes de la vallée après que la CENI a déclaré la victoire de Mohamed Cheikh Ghazouani dès le premier tour de la présidentielle de samedi dernier avec 56,12% des voix.

Ces arrestations effectuées par la police, la garde et la gendarmerie se sont déroulées lors de la manifestation nocturne lundi simultanément dans les grandes villes du pays des partisans du candidat de la coalition Biram 2024 exprimant leur joie, suite à la rumeur annonçant la reconnaissance par le candidat Ghazouani de sa défaite et de la victoire de BDA.

Le ministère de l’Intérieur a fait état de trois morts dont deux en détention et le troisième à l’hôpital à Kaédi et de deux blessés dans les rangs des forces de sécurité. A Nouakchott et Nouadhibou, plusieurs sources font état de plusieurs blessés graves enregistrés, dans les rangs des jeunes manifestants.

Enfin, le service internet mobile reste toujours interrompu. Les forces de sécurité ont pris mercredi matin possession de plusieurs axes dans le centre-ville nouakchottois. Les populeux départements sont quadrillés par les forces de sécurité visibles dans plusieurs carrefours.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 2665

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Marrakech (F) 04/07/2024 13:36 X

    Il faut rappeler au président que la démocratie, c'est aussi le droit de manifester !

  • Marrakech (F) 04/07/2024 07:43 X

    Combien faudra t-il de morts pour que le pouvoir accepte l'élection de Biram à la présidence ? ? ?