05-07-2024 21:03 - Le MIDEC rejette l’appel de Biram au dialogue

Le MIDEC rejette l’appel de Biram au dialogue

Le Calame - Le ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation Mohamed Ahmed Ould Mohamed Lemine a rejeté la main tendue du candidat Biram Dah Abeïd appelant à l’ouverture d’un dialogue pour résoudre la crise post-électorale. Niant l’existence d’une crise et trouvant "l’actuelle situation qui prévaut en Mauritanie, tout à fait normale", le premier policier de Mauritanie a précisé que "si le dialogue promis par le Président de la République a lieu, il ne se fera ni sous la pression, ni par marchandage, non plus avec une partie bien particulière, mais plutôt avec tous les mauritaniens".

"La sécurité est une ligne rouge et se trouve au-dessus de toutes les considérations", a affirmé Ould Mohamed Lemine. Poursuivant, il a souligné que "l’exercice démocratique signifie accepter les règles du jeu qui disent qu'il n'y a qu'un seul gagnant aux élections. Militariser la rue est inacceptable et ne sert ni l’intérêt public ni la démocratie", a martelé le ministre.

S’agissant de la rupture d’Internet, il a noté que celle-ci fait partie d’un ensemble de mesures, dont l’adoption était nécessaire dans ce contexte. Il a, dans ce cadre, condamné les incitations à la violence dans la rue, les qualifiant de préjudiciables au processus démocratique.

Par ailleurs, il a affirmé que tous les candidats ont bénéficié de conditions équitables pour mener à bien leur campagne, précisant que le ministère de l’Intérieur n’a reçu aucune plainte durant la campagne, quelle qu’en soit la nature.

De plus, pour la première fois, dit-il, la Commission électorale nationale indépendante a rendu publics, sur son site web, les procès-verbaux pour que tout le monde puisse les consulter, ce qui traduit la transparence qui a caractérisé l’opération.

Les résultats proclamés lundi par la CENI avaient provoqué des troubles dans certaines villes du pays, notamment à Kaédi. Selon les chiffres officiels, trois (quatre selon d’autres) personnes ont été tuées et deux gardes blessés. Toutes les personnes arrêtées ont été relâchées, jeudi.

Les familles des victimes ont reçu les dépouilles des leurs, ce vendredi.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 3621

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • insoumis (H) 07/07/2024 09:43 X

    Le ministre prétend que la situation est normale ? C'est une insulte à la démocratie et à la dignité humaine. Nous ne resterons pas silencieux face à ces injustices !

  • ouldsidialy (H) 06/07/2024 10:08 X

    Enfin une ligne de conduite claire face aux putschistes de vocation et pacifistes prétendues . Qui cherche le rapport de force en dehors des urnes doit rencontrer la force.......... Qui cherche à trouver une crise là où elle n'est pas doit rencontrer l'indifférence. Qui n'a rien à proposer, pour résoudre des problèmes concrets sinon la morale, ne doit pas être cooptée: il s'agit probablement d'un incompétent ou d'un escroc.