19-05-2012 00:14 - Carte de séjour obligatoire pour tous les étrangers vivant en Mauritanie.

Carte de séjour obligatoire pour tous les étrangers vivant en Mauritanie.

Tous les étrangers vivant en Mauritanie, « adultes et enfants », sont désormais soumis à l’obligation de détenir une carte de séjour, selon une note circulaire adressée par le ministère mauritanien des Affaires étrangères et de la coopération aux missions diplomatiques et consulaires et aux organisations internationales accréditées à Nouakchott.

Cette nouvelle mesure s’inscrit dans le cadre du « contrôle de la gestion des flux migratoires », a expliqué le ministère dans sa note, datée du 13 mai courant.

Le courrier a précisé que les services compétents du ministère mauritanien de l’intérieur et de la décentralisation avaient déjà mené une campagne de sensibilisation à ce sujet par le biais des représentants des colonies étrangères dans le pays.

Pour les « immigrés privilégiés », ceux du Sénégal, du Mali et de Gambie, les documents requis pour l’établissement de cette carte de séjour se limitent à une carte nationale d’identité en cours de validité, un acte tenant lieu de titre de travail ou inscription au registre du commerce, un contrat de bail ou facture eau ou électricité (facultatif) et une quittance de 30.000 ouguiyas (60.000 F CFA).

Les ressortissants des autres pays sont notamment obligés de produire un passeport en cours de validité et une lettre de demande d’établissement de carte de séjour faite par l’administration d’emploi.

APAnews

Commentaires : 5
Lus : 3098

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • tiris1 (H) 19/05/2012 10:29 X

    il est temps d'organiser cette jungle avant qu'il ne soit trop si n'est pas deja trop tard

  • Mawdo1960 (F) 19/05/2012 05:43 X

    Les mauritaniens a l'étranger doivent aussi payer pour leur carte de séjour. Le prix de la carte de séjour sera en fonction des revenues empoches par ces mauritaniens. Un millionnaire payera des millions pour sa carte de séjour.

  • sndioro (H) 19/05/2012 03:17 X

    Oui, c’est une tres bonne idée d’avoir un systeme de carte de sejour comme dans les autres pays du monde. Il faut une carte de sejour en France par exemple. La police Francaise est dans les rues et demande les Africains et les Maghrebens leurs cartes de sejour. Je me demande comme le gouvernemt va enforcer et renforcer cette loi. Va t-on jouer le jeu du chat et la souris? Va t-on demander les Noirs de montrer leur carte de sejour. Et les Mauritaniens Noirs? Et Les Mauritaniens Arabes? Les Maghrebens? Les occidentaux?

    Je crois l’idee originale d’une carte de sejour est de controller les travailleurs immigrants dans un pays. Est il le plan du gouvernement? Carte de sejour c’est pour les travailleurs. Ici aux Etats Unis, oui, le systeme demande toute personne (Americain or not) de montrer son eligibilite. Certains Mauritaniens n’ont pas d’acte de naissance, de nationalite, etc. Il faut d’abord eduquer le peuple et avoir un systeme en place pour les citoyens. Les vacanciers ont ils besoin de carte de sejour? Les tourists? Les etudiants? Les enfants des Mauritaniens, nes a l’etranger?

    Je crois le gouvernement n’a pas etudier ce dossier tres bien. Il faut d’abord des etudes sur le terrain et une speciale force pour enforcer ce project. Notre police n’est pas prete pour ca. Le people n’est pas prêt. Je me facherai quand un policier me demander ma carte de sejour chez moi. Va t-on demande les enfants dans les rues de Nouakchott leurs carte de sejour?

    Je crois pas la Mauritanie a les resources pour renforcer ce project de loi.

    Samba NDioro
    mjem.org

  • blackahmar1 (H) 19/05/2012 00:59 X

    La Mauritanie est un pays souverain et il appartient à ses fils de préserver ses frontières et son état civil et ceci ne peut avoir lieu que par le recensement effectif des colonies étrangères établies illégalement en Mauritanie.

    Je vous rappelle que nous n'avons pas besoin du Sénégal et que ce sont les sénégalais eux mêmes qui ont besoin de pécher chez nous et de travailler chez nous.

    De grâce, il faut nous coller la paix et laisser notre pays tranquille sinon, on peut répéter les mêmes scénarios et mettre KO Maky SALE et son nouveau pouvoir comme ce qui a été fait pour WADE en 2000

  • DRACULA (H) 19/05/2012 00:56 X

    Oui mais il n y a pas que des étrangers de couleur noire, il y a aussi des étrangers arabes et autres... Please, pas de 2 poids 2 mesures!!!

    Dommage quand même que la communauté arabo-berbère en fin de compte se fasse aussi détester par les ouest-africains qui étaient les seuls au monde à témoigner de respect en leur encontre