12-01-2014 20:55 - Directeur exécutif du FNUAP : le planning familial pour réduire la mortalité maternelle En Mauritanie

Directeur exécutif du FNUAP :  le planning familial pour réduire la mortalité maternelle En Mauritanie

Le Directeur exécutif du FNUAP, Dr Babatunde Osotimehin, arrivé samedi à Nouakchott dans le cadre d'une visite de travail, a été reçu par le président de la République.

Dr Babatunde a également rencontré la ministre affaires sociales, de l’enfance et de la Famille, le ministre des affaires économique et du développement et celui de la santé. Au centre hospitalier mères et enfants, le directeur exécutif a rencontré le personnel médical (sages femmes) et des représentants d’associations.

Avant son départ de Nouakchott, Dr Babatunde a tenu une conférence de presse, dimanche 12 janvier, au cours de laquelle, il a insisté sur l’engagement des autorités mauritanienne pour réduire la mortalité maternelle.

Il a a aussi indiqué dans ce cadre l’importance d’un programme de planning familial efficace pour réduire de 30% la mortalité maternelle. Au cours de la conférence de presse, le Directeur exécutif était accompagné de Madame Coumba Mar Gadio, représentante du système des Nations Unies en Mauritanie, de M. Koudaogo Ouedraogo, Représentant résident du FNUAP en Mauritanie


Commentaires : 2
Lus : 2994

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • linkeur (H) 12/01/2014 21:09 X

    on doit traiter se cas avec beaucoup de prudence, car le principe est non seulement de réduire le taux de mortalité et les espacement de naissance mais aussi a des conséquences dramatiques en matière de croissance de la population, le faite d'applique les planning familiale peut réduire la croissance démographique.

    l'Europe et l’Amérique soufrent le problème de vieillissement de la population et un risque d’augmentation des cancer de sein et de l'stérile!

    Attention attention et encore attention.

  • foutaanke (H) 12/01/2014 21:04 X

    il faut interdire les cesariennes dans les cliniques privées et les rendre gratuites ,elargir le forfait obstetrical en veillant à son application correcte en ce moment toutes les couches sociales auront accés aux maternités

    tant que les cesariennes continuent de gonfler les recettes dans les cliniques privées et les hopitaux beaucoup de femmes vont preferer mourir plutot que de tomber dans les filets de certains praticiens vereux,

    monsieur le directeru c'est ma contribution personnelle pour cette noble mission