27-03-2015 19:30 - Mohamed Ould Abdel Aziz défend Cheikh Ould Baya qui est visé, selon lui, pour son affiliation politique

Mohamed Ould Abdel Aziz défend Cheikh Ould Baya qui est visé, selon lui, pour son affiliation politique

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a défendu le conseiller du ministre des Pêches Cheikh Ould Baya, indiquant que les déclarations de l’homme sont des propos électoraux qui ne peuvent être utilisés comme preuve de sa corruption ou comme moyen de nuire à son image.

L'homme est ciblé pour son orientation politique et ses relations personnelles ainsi que pour ses positions a affirmé le Chef de l’Etat, faisant remarquer, que malgré qu’il n’est pas l’unique acteur du secteur des pêches mauritanien, « les flèches de la critique n’ont été tirées qu’en sa direction ».

Désigné parfois par certains milieux politiques et médiatiques du nom « Monsieur 48% », l’actuel maire de Zouerate Cheikh Ould Baya, avait motivé ses biens à son élection en 2014 par les droits accordés par la loi, relatives aux indemnités spéciales accordées dans le cadre de l’accord de pêche euro-mauritanien.

Copyright © 2015 Cridem





Commentaires : 5
Lus : 3586

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (5)

  • hathlele (H) 28/03/2015 09:23 X

    Cher @ abma,plutôt que de pourchasser les oiseaux en l'air , cherchons les oiseaux sur le sol. Les 48% sont légalisés depuis 1988, selon le président de la République. Alors, sauvons ce qui reste de nos meubles, avant que le feu ne brûle tout. Maintenant,le Responsable de la pêche maritime a 40% de la recette. Est - ce normal? Est -ce légal? Pourquoi les ouvriers de la SNIM, n'ont pas leurs droits? Pourquoi,il y'a encore des bidonvilles en Mauritanie? Pourquoi, il y'a des enfants qui ne vont pas à l'Ecole? Parce que nous sommes occupés à chercher les poux dans la tête des autres!Réveillez - vous! Que Diable. Indignez - vous!Le bateau coule.Les Femmes et les enfants d'abord. Sidi Ould Bobba Zouerate

  • hathlele (H) 28/03/2015 09:14 X

    Nous savons tous que si quelqu'un s'en prenait à Notre maire Cheikh ould Baya, nous l'enverrons paître dans les grands champs de Manitou après l'avoir scalpé. Je me fais comprendre les amis? Les peshmergas doivent garder leurs "flèches". et puis celui qui " a des frères dans le campement ne craint personne".Hip-hip,Hourra! Sidi ould Bobba Zouerate Haitt - Est (oriental)

  • abma (H) 28/03/2015 06:05 X

    Il ne pouvait faire autrement. Ils sont sur le même bateau qui tangue. Les 48% c'est à dire les plus de 4 milliards d'ouguiya par ans détournés légalement par Ould Baya ont été légalisés par qui? Qui a autorisé le décret de légalisation de cette forfaiture?

  • hathlele (H) 27/03/2015 22:57 X

    Et maintenant sur qui seront orientés les flèches empoisonnées? Flèche vole,qui s'envole vers l'école de kiffa, tombe Ici, tombe là , tombe pas sur moi.  Sidi Ould bobba Zouerate Haitt oriental.

  • vformauritania (H) 27/03/2015 22:01 X

    Le peuple vais un changement. Vraiment c'est trop