03-12-2019 22:30 - Déclaration de la Confédération Libre des Travailleurs de Mauritanie (CLTM)

Déclaration de la Confédération Libre des Travailleurs de Mauritanie (CLTM)

CLTM - La CLTM soucieuse des droits des travailleurs s’inquiète de la situation administrative des enseignants contractuels et déplore les violations multiples des textes et règlements par les Pouvoirs publics sensés de les respecter et de les faire respecter.

En effet, il est constant, en droit, quelque soit le statut du travailleur, l’Employeur assure le transport du travailleur muté jusqu’au lieu de travail ainsi que sa famille.

Il est surprenant que les Pouvoirs publics sensés d’appliquer et faire appliquer la loi exigent de ses enseignants même s’ils sont contractuels d’assurer leur transport jusqu’à leur lieu de travail alors qu’ils sont recrutés à Nouakchott.

Surtout, les nouveaux recrus sont des jeunes chômeurs dont la majorité est issue de familles pauvres et ne possèdent aucune ressource pour pouvoir se rendre à leur lieu d’affectation.

Nous avions signalés dans une Déclaration, les manquements constatés lors du recrutement de 5000 enseignants et Professeurs notamment sur l’irrégularité des Contrats de prestations proposés et le salaire forfaitaire qui violent toutes les dispositions légales, conventionnelles, codifiées et règlementaires.

La CLTM est très préoccupée par ces violations multiples qui privent les travailleurs de leurs droits légitimes et qui se voient abusés par celui qui est sensé de les défendre par son rôle de Garant, Protecteur et Arbitre.

La CLTM invite le Ministre de l’Education Nationale à revoir les conditions injustes et inacceptables imposées à ses nouveaux recrus en les garantissant le transport jusqu’au lieu de mutation et de respecter les textes et règlements entre autres : un salaire décent, une couverture sociale, une pension en cas de retraite etc…

Fait à Nouakchott, le 03 Décembre 2019

Le Comité Exécutif



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : CLTM
Commentaires : 0
Lus : 10955

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)