24-07-2020 16:33 - Voilà où les dirigeants mauritaniens déposent leurs détournements à l’étranger. Par Pr ELY Mustapha

Voilà où les dirigeants mauritaniens déposent leurs détournements à l’étranger. Par Pr ELY Mustapha

Pr ELY Mustapha - La Banque Mondiale vint de démontrer, dans une étude intitulée « "Capture par l’élite de l'aide étrangère - Preuve provenant de comptes bancaires offshore », portant sur un échantillon de 22 pays, que les décaissements d'aide publique et autres financements pour le développement à la Mauritanie déclenchent des flux d'argent vers des comptes bancaires étrangers (Paradis fiscaux et autres).

Un train de détournement à grande vitesse

En Mauritanie, les taux des détournements augmentent plus rapidement que le taux de croissance du PIB ! Soit quasiment le double. Le TGV des détournements des ressources publiques.

En effet, l’étude fait apparaitre qu’en Mauritanie, un taux de croissance trimestriel du PIB de 1.8%, s’accompagne, sur la même période, d’une croissance de 2,14 % des dépôts dans les paradis fiscaux et une croissance de 2.7 % de dépôts dans d’autres pays-refuge !

Ainsi, la Mauritanie, figurant en bonne place dans les statistiques de la Banque mondiale, enregistre un triste record, à travers les détournements de ses dirigeants vers des comptes-refuges (paradis fiscaux et autres pays)

Les détournements des dirigeants mauritaniens sont transférés dans des pays-refuge comprenant les paradis fiscaux et d’autres pays acceptant les dépôts mais non paradis fiscaux.

Dans la première catégorie on retrouve la Suisse, la Belgique et le Luxembourg et les pays dit de la catégorie « Jersey » c’est-à-dire l'île de Guernesey, dans les îles Anglo-Normandes, et l'île de Man. Dans la seconde catégorie on retrouve les autres pays-refuges l'Australie, le Brésil, le Danemark, la Finlande, l'Irlande, le Japon, les Pays-Bas, la Suède et les États-Unis.

Un terrible constat !

Dans un échantillon comprenant les 22 pays les plus dépendants de l'aide dans le monde (en termes d'aide de la Banque Mondiale) dont la Mauritanie, le constat est terrible : les décaissements de l'aide coïncident, au cours d’un même trimestre, avec des augmentations significatives de la valeur des dépôts bancaires dans les paradis fiscaux et autres pays-refuges.

Spécifiquement, dans plus du quart de ces pays, lorsqu’un de ces pays reçoit une aide équivalente à 1% du PIB, ses dépôts dans les paradis augmentent de 3,4% par rapport à un pays ne recevant aucune aide !

Ainsi en moyenne sur la période de l’échantillonnage des dirigeants mauritaniens ont détourné en moyenne 32 millions de dollars mis en dépôts dans les Paradis Fiscaux et 150 millions de dollars mis en dépôts hors paradis fiscaux dans des pays-refuges.



Bénéficiaires : les politiciens et les bureaucrates au pouvoir


Les experts de la Banque Mondiale notent : « il est presque certain que les bénéficiaires de l'argent qui circule dans les paradis au moment des décaissements de l'aide appartiennent à des élites économiques. Des recherches récentes utilisant des microdonnées provenant de fuites de données et d'amnisties fiscales montrent que les comptes bancaires à l'étranger sont extrêmement concentrés au sommet de la distribution de la richesse.

En revanche, les segments les plus pauvres des pays en développement n'ont souvent même pas de compte bancaire national (Banque mondiale, 2017) et il est tout à fait invraisemblable qu'ils contrôlent les flux d'argent vers les paradis.

S'il est plus difficile d'identifier le mécanisme précis par lequel les entrées d'aide provoquent des sorties de capitaux vers les paradis, la capture de l'aide par les politiciens et les bureaucrates au pouvoir est une question saillante et plausible.

- Premièrement, cela peut expliquer pourquoi la piste mène à des paradis plutôt qu'à des non-paradis : si l'argent provient de la corruption et du détournement de fonds, nous ne devrions pas être surpris de le voir couler vers des pays ayant des juridictions dotées d'institutions juridiques mettant l'accent sur le secret bancaire.

- Deuxièmement, cela peut expliquer pourquoi nous observons une forte et immédiate augmentation des dépôts au cours du trimestre de décaissement sans augmentation au cours des trimestres suivants : dans la mesure où les élites politiques détournent l'aide vers des comptes étrangers, soit directement, soit par le biais de pots-de-vin des connivences avec des opérateurs du secteur privé, les entrées d'aide et les sorties de capitaux devraient se produire presque simultanément. » (voir l’étude: intitulée “Elite Capture of Foreign Aid - Evidence from Offshore Bank Accounts”.

Policy Research Working Paper 9150 . World Bank. February 2020 –Pages 2 et 3). Le rapport est téléchargeable en PDF sur ce lien : http://documents1.worldbank.org/curated/en/493201582052636710/pdf/Elite-Capture-of-Foreign-Aid-Evidence-from-Offshore-Bank-Accounts.pdf )

En conclusion, l’on peut dire que ce n’est là que la partie apparente du siphonage que les dirigeants mauritaniens font des ressources publiques. Alors faut-il encore croire en leur bonne foi, en leurs programmes, en leurs promesses ?

Et si une institution comme la Banque mondiale, partenaire, bailleur de fonds et comptable de la dette de la Mauritanie, a diligenté une telle étude dont les résultats sont si dégradants pour les dirigeants mauritaniens, les vrais comptes, par contre, ne le seront que le jour où le portefaix de toute cette misère, le peuple, les demandera. Le fera-t-il ? Lui si croyant, recherchant le Paradis dans l’au-delà, eux, si malfaisants l’on trouvé dans les paradis fiscaux. Ici-bas.

Pr ELY Mustapha



"Libre Expression" est une rubrique où nos lecteurs peuvent s'exprimer en toute liberté dans le respect de la CHARTE affichée.

Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.


Commentaires : 10
Lus : 7041

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (10)

  • kaykouta (H) 25/07/2020 08:33 X

    Détournements plus rapides que l'augmentation du PIB!!!La Mauritanie est foutue! Est-ce qu'il y a des solutions professeurs Moustapha ely, on a peur maintenant pour nous , pour le futur de nos enfants....vraiment c'est horrible.

  • kaykouta (H) 25/07/2020 08:27 X

    Incroyable ! Insoutenable ! Quelle bande de malfaiteurs nos dirigeants ! Professeur, voilà un article qui va faire du bruit ! S'il vous plait partagez-le le maximum. Traduisez en arabe, en nos langues nationales, il faut que nos gens qui meurent de faim et de soif, soient au courant et revendiquer !!!! Brillant et patriotique article, un million de mercis professeur Moustapha!

  • hayerim (H) 24/07/2020 19:34 X

    Ce n'est pas un scoop!Monsieur, ce rapport! La BM est la première responsable ainsi que ses cadres qui maintiennent ce système de corruption et participent aux détournements. C'est connu depuis longtemps: la BM, le FMI sont le creuset de fonctionnaires serviles et corrompus. Ils servent les intérêts des bailleurs de fonds et leurs sbires: nos gouvernements. Et le pays s'endette et paiera à travers le pillage de nos ressources et l'appauvrissement de nos populations. Donc rien de nouveau dans ce rapport,lol:

  • lass77 (H) 24/07/2020 18:38 X

    @Pyrnha@ Non On a besoin de quelques generaux patriotes, des vrais memes à l'image de Chavez au Venezuela ou Jerry Rowlings du Ghana pour dans un premier temps sonner la fin de la récréation gabegique et de prédation. Il ne faut quelques Generaux qui reflechissent, qui aiment ce pays et son peuple mais hélas je crains que il n'en existe pas.

  • lass77 (H) 24/07/2020 18:33 X

    J'ajoute on comprend bien pourquoi la banque mondiale et le FMI ne veulent pas annuler les dettes Africaines malgré la victimisation liée au coronabusiness mais aussi les pays occidentaux ne veulent absolument pas l'annulation mais plutôt de moratoire, c'est l'argent de leurs contribuables si dans nos pays on se fiche des citoyens, ce n'est pas le cas ailleurs.

  • lass77 (H) 24/07/2020 18:29 X

    ça les sert à quoi de voler les biens de 4 millions de Mauritaniens ? Comment peuvent t-ils repondre au jugement dernier sur ce peché devant Allah ? Actuellement meme dans les pays dirigés par des kouffars on ne voit pareille pratique d'un autre genre. Aucune gloire. Quant on est dirigeant on pense à satisfaire son peuple pour le bien-être. Ces fonds volés n'accompagneront personne dans sa tombe qui ne sont que du Feu , c'est une certitude.

  • lass77 (H) 24/07/2020 18:28 X

    ça les sert à quoi de voler les biens de 4 millions de Mauritaniens ? Comment peuvent t-ils repondre au jugement dernier sur ce peché devant Allah ? Actuellement meme dans les pays dirigés par des kouffars on ne voit pareille pratique d'un autre genre. Aucune gloire. Quant on est dirigeant on pense à satisfaire son peuple pour le bien-être. Ces fonds volés n'accompagneront personne dans sa tombe qui ne sont que du Feu , c'est une certitude.

  • aristocrate (H) 24/07/2020 18:27 X

    La Banque Mondiale, sait tout mais continue toujours de fermer ses yeux, BM, FMI, FFU... sont tous complices et pauvres sont entrain de crever de faim

  • Marrakech (F) 24/07/2020 17:17 X

    Personne n'ignore ce phénomène : tous ces dirigeants auto proclamés n'ont qu'un objectif : s'approprier les ressources et biens publics et détourner les aides internationales !

  • pyranha (H) 24/07/2020 16:54 X

    Eh bien voilà. On se pose quotidiennement des questions:Comment le pays le plus poissonneux du monde,ayant des minerais à n'en plus finir du pétrole,gaz et une population de moins de 5 millions ,peut il vivre en perpétuel mendicité ? Voila là où passent nos richesses, des détournements impunis à l'infinis.u Je pense que désormais les citoyens de ce pays doivent penser à se pendre en charge (à la Malienne) nos syndicalistes doivent faire jonction pour nous débarrasser de ces malheureux aptes à la mal gouvernance.Seuls les peuples courageux peuvent s'en sortir.