03-05-2021 16:33 - Niger: 16 soldats nigériens tués, «un disparu» dans une embuscade

Niger: 16 soldats nigériens tués, «un disparu» dans une embuscade

Le Figaro - Seize soldats nigériens ont été tués et un autre est porté «disparu», à la suite d'une embuscade tendue samedi 1er mai par des hommes armés contre une patrouille de la Garde nationale dans la zone de Tillia, dans la région de Tahoua proche du Mali, ont indiqué dimanche soir les autorités locales.

«Nos hommes sont tombés hier (samedi) vers 14 heures dans une embuscade tendue par des bandits armés dans le département de Tillia. Le bilan de cette attaque lâche est de 16 morts, 6 blessés et un porté disparu», a annoncé à la télévision publique Ibrahim Miko, le secrétaire général du gouvernorat de Tahoua.

«Nous pleurons nos morts, mais ils sont morts les armes à la main», a déclaré Ibrahim Miko, qui assistait à l'enterrement du lieutenant Maman Namewa, le commandant de l'unité de la patrouille visée.

La région de Tahoua, vaste et désertique, se trouve à l'est de celle de Tillaberi, toutes deux proches de la frontière avec le Mali en proie aux actions djihadistes depuis 2012. Si la région de Tahoua est proche de la zone des «trois frontières» entre Niger, Burkina et Mali régulièrement ciblée par des attaques, elle n'en fait pas partie, mais elle est également prise à partie par les groupes armés djihadistes.

Le 21 mars, les localités d'Intezayane, Bakorat, Woursanat et plusieurs autres hameaux et campements situés dans le département de Tillia, région de Tahoua, ont fait l'objet d'une attaque perpétrée par des hommes armés qui ont tué 141 personnes, selon un bilan officiel. Ces attaques étaient les plus meurtrières commises au Niger ces dernières années par des djihadistes présumés.

Le Niger fait face dans le Sud-Est, frontalier du Nigeria, aux attaques du groupe djihadiste nigérian Boko Haram, et dans sa partie ouest, proche du Mali, à celles de groupes affiliés à l'État islamique (EI) et à al-Qaida. Les attaques contre des civils se sont multipliées depuis le début de l'année: plus de 300 personnes ont été tuées dans trois séries d'attaques contre des villages et des campements de l'ouest du Niger.

Le Figaro avec AFP





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 382

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)