10-06-2021 16:00 - Boghé/ROSA organise une caravane de sensibilisation et de plaidoyer pour le respect des Droits des femmes

Boghé/ROSA organise une caravane de sensibilisation et de plaidoyer pour le respect des Droits des femmes

Zouerate Actu - Le Réseau des Organisations sur la Sécurité Alimentaire a organisé ce dimanche 06 juin courant une caravane de sensibilisation et de plaidoyer pour le respect des droits des femmes dans quatre communes du Brakna.

Il s’agit des communes de Boghé, de Dar El Avia, de Haéré Mbar et de Bababé avec la participation des relais des communes de Dar El Barka, de Debaye Hijaj et d’El Vora. Cette caravane intervient dans le cadre du Projet justice sociale et résilience à travers la réduction des inégalités en Mauritanie en partenariat avec Oxfam et la Coopération espagnole.

Dans les différents lieux sillonnés, les animateurs et les Relais ont fourni d’amples explications sur Quatre points à savoir la citoyenneté, le droit à l’Etat civil, le droit à la Nationalité, le droit d’accès au foncier et le code du statut personnel.

La citoyenneté : les animateurs et les relais ont mis en exergue les instruments juridiques qui permettent à tout individu, les femmes en premier lieu, de faire valoir ses droits à savoir : La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948

La Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes ( CEDEF) La Constitution mauritanienne du 20juillet 1991.

Selon l’exposé, la bonne citoyenne ou le bon citoyen est celle ou celui qui démontre une certaine responsabilité et accompli ses devoirs envers la société avant de demander ses droits. C’est celle ou celui qui respecte la loi et qui fait preuve de civisme et de civilité.

Par ailleurs, la citoyenne ou le citoyen a des devoirs à accomplir : participer aux activités citoyennes, rendre service si possible dans le cadre du volontariat, défendre les intérêts de son pays mais aussi défendre les intérêts et droits de ses concitoyens, s’acquitter de ses taxes, impôts et autres obligations socio-économiques.

Selon l’exposé des animateurs de ROSA, la constitution mauritanienne du 20 juillet 1991 consacre des droits à tous les citoyens, femmes y compris, sans distinction d’origine, de race, de sexe ou de condition sociale à savoir le droit à la nationalité et le droit aux libertés publiques et individuelles, le droit à la participation politique et de vote, le droit à la protection sociale et aux services sociaux de base, le droit à la propriété des biens, y compris la terre.

Le droit à l’Etat civil et à la nationalité : selon la Loi1961-112 les femmes ont les mêmes droits que les hommes sur la question de la nationalité, ont affirmé les caravaniers.

A ce sujet, des explications claires ont été données sur le processus d’enrôlement et les procédures d’enrôlement des cas spécifiques (cas d’un enfant naturel, cas de l’enfant adopté).

Droit d’accès au foncier

Les animateurs et les relais ont rappelé que l’accès à la propriété de la terre est un droit fondamental pour chaque citoyen, qui jouit de libertés publiques, y compris les femmes, soulignant que les femmes, surtout en milieu rural, travaillent activement la terre, pour assurer la prise en charge de la famille.

Les caravaniers ont expliqué aux participants les différentes procédures d’obtention d’un titre foncier : classique et simplifiée, tout en précisant les étapes que suit la procédure simplifiée qui est en vigueur dans le pays.

Lors du lancement de l’activité dans les locaux de la Commune de Boghé, Sidi Maouloud point focal de ROSA au Brakna a souligné que cette activité rentre dans le cadre des séries de caravanes que le Réseau a toujours organisé pour la promotion de la citoyenneté et des droits de la femme.

Le coup d’envoi officiel de cette caravane a été donné par le premier adjoint au maire de Boghé DIA Mamoudou qui a affirmé que cette activité n’est pas une première pour ROSA qui a toujours organisé ce genre d’activités, précisant que ces types de sensibilisation rentrent dans le cadre de l’Islam, car, dit-il, cela permet à l’individu de prendre conscience de ses droits et devoirs.

------















Zouerateactu



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 520

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)