19-07-2021 22:30 - Des mauritaniens enlevés au Mali : Des terroristes seraient derrière

Des mauritaniens enlevés au Mali : Des terroristes seraient derrière

Initiatives News - Deux mauritaniens ont été enlevés samedi par des hommes armés aux environs de la ville de Nouara, située dans la région de Koulikoro au Mali, une région limitée au nord par la Mauritanie.

Le groupe armé qui a surgit d’une forêt voisine s’en est pris à un chantier de l’ATTM, une des rares sociétés mauritaniennes opérant à l’international dans la construction des routes er autres travaux de Génie Civil.

Selon des témoins qui ont échappé à l’attaque la base de la société a été détruite, les engins et le matériel incendié.

Une attaque donc en règle dans cette région couverte par des forêts classées comme la tristement célèbre forêt de Wagadou, un repères de terroristes et ou l’armée mauritanienne était intervenue en juin 2011 contre une base d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Cette opération menée contre des citoyens mauritaniens est d’autant plus grave que pour trouver une opération similaire il faudrait remonter à 2011 avec l’enlèvement par un gendarme par AQMI.

Les autorités mauritaniennes prennent cette affaire très au sérieux et le président Ghazouani qui est entré immédiatement en contact avec son homologue malien suit la situation de très près.

Ce grave incident intervient quelques heures seulement après le retour du Mali du ministre des affaires étrangères Ismaël Ould Cheikh Ahmed qui a clairement exprimé le soutien de la Mauritanie au Mali. Etrange coïncidence en tout cas.

Il intervient également à un moment où on assiste à une recrudescence des actes terroristes dans les pays du Sahel. Un cycle de la violence qui s’est propagé par effet domino et qui avait jusque-là épargné la Mauritanie.

Sa neutralité dans la crise malienne lui avait permis jusque-là d’échapper aux attaques terroristes en provenance de l’épicentre de la crise.

En 2003, en 2007, en 2009, en 2011, le pays avait été durement secouée par le terrorisme mais depuis cette dernière date, la stratégie Mauritanienne a fait des émules et est cité en exemple à travers le monde.

Mais face à un phénomène diffus, à son évolution, au désengagement progressif de la Force Barkhane et à l’évolution de la situation géostratégique dans la région du Sahel, la Mauritanie est dans l’œil du cyclone et gagnerait beaucoup à peaufiner et à revoir sa stratégie.

Après le démantèlement des bases françaises le Nord du Mali la situation devient intenable.

Le centre du Sahel (Mali, au Burkina Faso et au Niger) est particulièrement touché ainsi que la région du Bassin du lac Tchad.

Au Sénégal aussi la menace est persistante. Une cellule terroriste du groupe d’Amadou Koufa a été démantelée en janvier dernier.

De ce fait la menace est bien là qui nous entoure et il va falloir veiller au grain.

Avec cet acte terroriste qui a visé des intérêts mauritaniens le président Ghazouni considéré comme le leader du G5 Sahel se trouve confronté là à son premier vrai test sur l’échiquier régional.

Bakari Gueye



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 1393

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Terrier (H) 20/07/2021 18:07 X

    Bakary, la Mauritanie n’a jamais été neutre dans le conflit malien ! Elle a toujours soutenu l’état Malien dans ses actions politiques et militaires contre le terrorisme aussi dans le cadre bilatéral que dans le cadre du G5 Sahel !! L’une des opérations conjointes la plus spectaculaire est celle de la forêt de waghadou où les 2 armées ont travaillé côte à côte pour déloger AQMI ! C’est comment cette littérature à la gomme ???

  • douddou (H) 19/07/2021 23:40 X

    C quoi ça. Un titre incomplet et aucun éclairage que du copier coller.