16-09-2021 12:38 - Liberté d’expression :Arrestation de Mohamed Vall Talebna

Liberté d’expression :Arrestation de Mohamed Vall Talebna

RMI Info - Depuis dimanche 12 septembre, le docteur Mohamed Vall Talebna se trouve au commissariat de Tayarett. Selon des activistes, le motif de la convocation d’Ould Talebna serait un enregistrement largement partagé dans lequel il dénonce “la décadence des élites”, le népotisme généralisé, depuis l’arrivée au pouvoir de Ghazouani ainsi que l’absence totale de l’État.

Selon lui, l’État n’a plus aucun “contrôle” allant jusqu’à perdre la face vis-à-vis de certains énergumènes.

Dans son enregistrement, il dénonce la ”zeydanisation” des dirigeants et des élites, allusion faite au fameux laudateur Zeydane, lequel excelle dans l’art de quémander. Ould Talebna se demande même comment le président El Ghazouani a pu accorder une audience à une tel personnage après l’avoir rabroué en 2019 à Ouad-Naga, lors d’un meeting politique.

Discours appuyé de références littéraires, il a fustigé la perte des “repères culturels” et le laxisme devenu monnaie courante au niveau des hautes sphères de l’État.

Face à ce qu’il a appelé “désastre moral”, Talebna met en garde contre des vagues de protestations des populations opprimées et discriminées. Selon lui, le dernier recours du désarroi, c’est la révolte.

Il a enfin appelé le président de la République à revoir son entourage et de se séparer des “mauvais conseillers”.

Talebna a considéré que le dossier décennie d’Abdel Aziz est une mascarade, pour cacher, certainement une certaine incapacité.

Cette arrestation est largement dénoncée par les activistes mauritaniens surtout par ceux qui s’opposent à la loi sur la protection des symboles nationaux prévue à la rentrée parlementaire d’octobre.

La rédaction



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1637

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • hamaodo (H) 16/09/2021 18:36 X

    bon comme dit dellahy c'est le foutoir généralisé;ni tète ni queue;les pouilleux sortants des mahadras empestent l’atmosphère,GHAZ doit revoir sa copie pendant qu'il est temps pour lui,faire les yeux doux a la France ne rime a rien;et il a de tres mauvais conseillers nuls;et très très racistes?et ca c'est tres mauvais.