28-10-2021 17:16 - Où es-tu ? Le souvenir de la petite Kadji Touré demeure dans le cœur de sa mère…

Où es-tu ? Le souvenir de la petite Kadji Touré demeure dans le cœur de sa mère…

Initiatives News - On ne demande pas à une mère de sécher ses larmes. On ne consolera jamais facilement une maman qui souffre d’avoir perdu une partie de sa chaire. Maimouna Wone se souvient de la dramatique perte de sa fille. L’innocence sa petite Kadji volée lâchement. C’était le 27 octobre 2013. Yaye Kadji Touré, 6 ans, était violée et assassinée.

Kadji Touré aurait été dans sa quatorzième année. Une adolescente au collège qui certainement serait là à faire vibrer de bonheur et de crainte le cœur de sa maman, Maimouna Wone, jeune professeure qui au lieu de souffrir le martyr de la douloureuse séparation d’avec sa douce petite Yaye, violée et tuée un certain 27 octobre 2013, serait en train de courir dans les librairies, les papeteries et les marchés à lui chercher fournitures scolaires et habits pour faire face à la rentrée scolaire.

Elle serait peut-être en train de lui faire répéter ses cours, ou à discuter de sujets courants entre mère et fille adolescente….


Kadji Touré dite Yaye. Le regard a été surligné pour des raisons d’éthique et en respect pour la mémoire de cette victime innocente.

Le souvenir est atroce. Maimouna en souffre. Comme toute maman éplorée..

« Je t’ai cherché partout mais en vain. Où es-tu ? J’ai erré partout, passant et repassant dans les mêmes ruelles sans m’en rendre compte Triste fût ce jour pour moi.

Oh ! Mon dieu où pouvait être ma fille. ? Oh Mon Dieu fasse que je la retrouve saine et sauve !

Ne sachant pas que j’avais perdu d’avance. C’est alors que ton visage innocent commença à se dessiner devant moi avec un sourire gingival.

Très vive j’ai compris que c’était un faux espoir, ce n’était pas toi mais le fort instinct maternel. J’ai eu le pressentiment que quelque chose n’allait pas. Où es-tu, Ma douce ? Je ne tiens plus. Souris- moi.

Montre tes jolies petites dents ! Sors de ta cachette ! Ou tu ne peux plus ? Qu’qu’ ils t’ont fait ? Pourquoi toi qui n’a que 6ans ? Je sais que tu as souffert. Dieu seul sait comment. Ton bourreau aussi sait…

Dors bien ma petite Kadji Toure.

Allah pardonne-moi. Je ne parviens pas à oublier. Seule Ta volonté s’accomplit. »



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 4
Lus : 1433

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • abdoulboli54 (H) 28/10/2021 19:21 X

    R.E.P. mon ange.Que le paradis soit ta demeure éternelle.

  • mdmdlemine (H) 28/10/2021 18:25 X

    La douleur est même nettement visible sur le visage de cette jeune maman, dont les larmes inondent les yeux dans cette photo Qu'Allah vienne à ton aide et surtout il faut se dire que le choix d'Allah et on n y peut rien Ce qui est sûr c'est que Kadji est heureuse dans sa tombe dés lors où c'est une martyr

  • mdmdlemine (H) 28/10/2021 18:22 X

    Emouvant. Douloureux Tout notre soutien à cette mère éplorée. Mettons nous à sa place et mesurons comment elle est édevastée depuis 2013" C'est une perte qu'on ne peut compenser d'une fille de 6 ans aprés des périodes dures de grossesse, d'allaitement, de soins, de surveillance... Ci-après cette souffrance en Arabe pour bien comprendre les douleurs de Maimouna Wane paix à l'âme de sa fille, de notre fille à tous Kadji //// أين أنت ؟ لا تزال ذكرى كادجي توريه الصغيرة تراود قلب والدتها ... انه من غير المسلم للمرء أن يطلب من أم مسح دموعها كما انه من المستعصي تخليص والدة فقدت جزء من روحها. تتذكر ميمونة وون الفقدان المأساوي لابنتها البريئة كادجي الصغيرة التي تم اختطافها دون رحمة. حدث ذلك في 27 أكتوبر / تشرين الأول 2013. وأكثر من ذلك، تم اغتصابها وقتلها وهي في ربيعها السادس. كان لكاجي توري، لو نجت من ذلك المصير المفجع لذويها وللمجتمع الموريتاني كله، ان تكون اليوم ذات الاربعة عشر عاما، مراهقة تدرس في الإعدادية و تلقي حين تعود الي المنزل بحيويتها و اجتهادها الفرحة والسرور في قلب أمها. كما كان لوالدتها الأستاذة الشابة ميمونة وون، لو كانت المرحومة علي قيد الحياة، ان تقابل تلك الحيوية والإرادة القوية لابتها التي قتلت واغتصبت في 27 اكتوبر2013، ان تجوب اليوم دون ملل أو كلل، طولا وعرضا، مكتبات ووراقات العاصمة نواكشوط، بحثًا عن اللوازم المدرسية والملابس لضمان سنة دراسية ناجحة لابنتها، بدل معاناة الفراق المأساوي و المؤلم لابنتها اللطيفة ياي. ربما كانت أيضا تراجع بصحبة فلذ كبدها معه دروسها أو تتحدثان في جو عائلي ملئه المحبة و السعادة عن مواضيع اجتماعية اعتيادية تدخل في صميم تربية الأمهات لبناتهم المراهقات قبل بلوغهن سن الرشد

  • maestro (H) 28/10/2021 17:55 X

    Franchement on ne comprend pas. Et mon amertume et ma faiblesse me ronge face à ces atrocités. On se tourne vers Allah. chère sœur et compatriote garde la foi