21-11-2021 10:00 - Une nouvelle avenue de Nouakchott baptisée Thiam Bocar Hamadi

Une nouvelle avenue de Nouakchott baptisée Thiam Bocar Hamadi

Bouna Kane - Une des avenues des communes de Nouakchott désormais appelée Thiam Bocar, une distinction à la fois un honneur et devoir en la personne de Thiam parti rejoindre l’ultime demeure des hommes de Dieu.

Bocar Thiam était un fidèle compagnon du cercle des habitants de Nouakchott des années 80, instituteur de formation, l’homme était ambitieux et voué au désir d’apprendre, de par ce fait il avait pu décrocher un diplôme en France dans les sciences sociales.

Thiam a eu à servir dans l’administration et parallèlement veillait à donner à ses enfants et neveux une éducation bien taillée dans l’optique de lendemains victorieux.

D’ailleurs de part de cette noble vocation, son demeure était le fief des élèves et étudiants quittant leurs villages du Fouta natal, pour s’abreuver au près de Pape comme l’appeler affectueusement ses neveux et petites filles.

De part ce fabuleux sens de partage qui caractérise ce dernier, il ne passait pas inaperçu auprès de ses collègues, promotionaires malgré sa quête discrète de simplicité dans la vie de tous les jours.

Avec le temps la notabilité devenue un boubou, une reconnaissance légitime pour ce fils de Boghe.

Aujourd’hui, après sa disparition l’héritage de ses enseignements a porté des fruits pour sa descendance, la majorité des anciens élèves qui avaient élu domicile chez lui, se retrouvent dans les “poumons” des activités socioéconomiques du pays.

Les habitants de sa cité manifestent une certaine fierté après que l’édifice en la mémoire de son nom posait sur l’axe reliant la SNDE du Ksar en allant devant le siège du g5 Sahel vers le camp des sapeurs-pompiers.

De par cette illustre occasion, sa famille et ses proches remercient les autorités qui ont bien voulu redorer son nom et une grande mention à la commune du Ksar. Enfin une pensée à ses amis disparus, Bocar a laissé des traces à cette remarquable élite d’instituteurs de Mauritanie.

Bouna Kane







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Bouna Kane
Commentaires : 1
Lus : 2977

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Patience (H) 21/11/2021 13:07 X

    Hamdoulillahi, Bocar Hamadi Thiam restera gravé dans l'histoire de la Mauritanie.tres bel hommage