14-01-2022 09:30 - Éthiopie: le comité Nobel appelle Abiy Ahmed à mettre fin au conflit au Tigré

Éthiopie: le comité Nobel appelle Abiy Ahmed à mettre fin au conflit au Tigré

RFI Afrique - Le Premier ministre éthiopien a une « responsabilité particulière » pour mettre fin au conflit qui ravage la région du Tigré.

Déclaration ce mercredi 12 janvier du comité Nobel qui lui a remis en 2019 le prestigieux prix Nobel de la paix. La décision avait été motivée à l’époque notamment par sa réconciliation avec l’Érythrée, qui allait devenir son allié dans la guerre avec le Tigré.

La déclaration du comité Nobel sonne comme un rappel à l’ordre. Sa présidente Reiss Anderson renvoie le Premier ministre éthiopien à sa « responsabilité particulière » en tant que lauréat pour « mettre fin au conflit » en cours dans son pays et « contribuer à instaurer la paix ».

La porte-parole d’Abyi Ahmed, Billene Seyoum a réagi, fidèle à la rhétorique déployée depuis un an par Addis-Abeba. Elle argue que le Premier ministre a précisément « assumé » cette « responsabilité particulière » en déclenchant son offensive en novembre 2020 contre le Front de libération du Peuple du Tigré, pour « mettre fin au conflit lancé contre l’État par le TPFL » considéré par le Parlement comme organisation terroriste.

Le comité norvégien ne va pas jusqu’à se désavouer pour avoir attribué un Nobel de la paix à un homme devenu chef de guerre et souligne pour se justifier que ce prix a été décerné au Premier ministre pour « ses efforts et attentes légitimes qui existaient en 2019 ».

Dès cette époque pourtant, des voix, de chercheurs notamment, s’étaient élevées pour critiquer cette décision… Des voix qui pointaient déjà l’absence d’un espace de dialogue dans le pays et une « polarisation ethnique de plus en plus exacerbée ».

À noter les statuts du Comité Nobel ne prévoient pas qu’un prix soit retiré après avoir été attribué comme cela lui a parfois été demandé.

Avec notre correspondante à Nairobi, Florence Morice





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : RFI Afrique
Commentaires : 0
Lus : 832

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)