19-01-2022 22:30 - Fédération du tourisme : Élection d’un nouveau bureau à Nouadhibou

Fédération du tourisme : Élection d’un nouveau bureau à Nouadhibou

Le Courrier du Nord - La Fédération nationale de Tourisme vient d’installer un nouveau bureau à Nouadhibou, ce qui augure, selon plusieurs observateurs et opérateurs de ce secteur dans la capitale économique, d’une bonne relance, au cours de 2022, des activités d’un secteur porteur s’il est appuyé efficacement par le gouvernement à travers l’Autorité Nationale de la Zone franche de Nouadhibou.

Le nouveau bureau, qui fait partie intégrante de la Fédération du Tourisme, elle-même affiliée à l’Union nationale du patronat de Mauritanie (UNPM), a été plébiscité lors d’une cérémonie organisée par l’Assemblée Générale des Investisseurs du Secteur du Tourisme au niveau de la ville de Nouadhibou. Le nouveau Bureau se présente comme suit :

Président : Lemana Ismail (Président de l’Hôtel Valencia)

1er Vice-président : Amen Yahefdhou (président de l’hôtel Sahel)

2ème Vice-Président : Ahmed Al Ghailani (Président de Asmaa Hôtel)

3ème vice-président : Eguih Deba Cheikh (responsable de l’hôtel Verizon)

Secrétaire Général : Ali Mahjoub (Directeur_Bois du Lévrier)

Secrétaire Générale Adjointe : Laila Bouguerbel (Directrice - Halima Restaurant)

Bureau de communication :

Marième Cheikh (Directrice Résidence Al-Surour)

Hindou El Nami (Présidente de L’Auberge des Dauphins)

Trésorier : Ahmadou Bembe (Manager d’Afrique Résidence)

Trésorier adjoint : Yahya Al-Rajel (Hôtel Cansado)

Il est incontestable que cet événement qui a consacré l’élection d’un nouveau bureau qui a la lourde charge de redorer le blason du tourisme à Nouadhibou constitue un motif de satisfaction pour les investisseurs du secteur qui ont toujours demandé à ce que l’activité bénéficie d’une attention particulière dans une ville qui a tout pour plaire et bénéficie d’investissements de qualité qui n’envient rien aux établissements de Nouakchott.

En effet, en accompagnement de la création de la Zone franche, la ville de Nouadhibou a connu une évolution notable du secteur touristique avec la construction de nouveaux hôtels, de nouvelles auberges et de villas de luxe qui ont augmenté de façon sensible la capacité d’accueil de la capitale économique du pays. Le secteur a cependant souffert, comme tous les autres, des aléas de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) et, n’eut été l’engagement citoyen des investisseurs locaux, beaucoup d’établissements n’auraient pas pu tenir le choc.

Cet engagement est d’autant méritoire que le secteur du tourisme à Nouadhibou n’a pas bénéficié des mêmes égards accordés aux autres activités qui ont tiré profit du plan d’aide et de relance économique lancé par le gouvernement en 2020. Ils espèrent cependant que les autorités procèderont rapidement à une sorte de réparation qui permettrait au tourisme à Nouadhibou de redémarrer pour être l’un des principaux pôles de développement de la ZF.

Le président du bureau régional a loué le climat d’entente et de cohésion qui a régné lors de l’assemblée générale et a déclaré que le grand défi aujourd’hui est de préserver ce secteur sensible, mais oh combien important par sa contribution à la création d’emplois et de la richesse si les conditions sont favorables à l’investissement.

Il a exhorté les autorités, notamment celles de la Zone franche à œuvrer pour faire de Nouadhibou une destination privilégiée des touristes étrangers et nationaux et a procédé, le plus tôt possible, à l’ouverture aux vols internationaux de l’aéroport international de Nouadhibou.

Avec la mise en place de ce nouveau bureau régional du tourisme, les regards sont maintenant tournés vers la fédération mère, présidée par Mohamed Ould Chriv, et l’Autorité nationale de la Zone franche pour voir quels mécanismes seront mis en œuvre pour soutenir ce Bureau dans sa mission de développement rapide du secteur touristique à Nouadhibou, une ville dont le potentiel en le domaine est largement sous-exploité.

Sid'Mhamed Ould Mhaymed





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2686

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)