12-05-2022 15:44 - Mauritanie : Fin de la première phase de la concertation politique en cours

Mauritanie : Fin de la première phase de la concertation politique en cours

Essahraa - Le Comité de préparation des journées nationales de concertation a achève la première étape du processus amorcé le 21 avril 2022, et convenu de se réunir le jeudi 12 Mai 2022 au soir pour trancher sur certaines questions en suspens.

C’est ce qui ressort d’un communiqué de presse, rendu public hier mercredi 10 mai courant dont la teneur:

« Le Comité de préparation des journées nationales de concertation a achevé comme convenu, le mardi 10 Mai 2022, la première étape du processus amorcé le 21 avril 2022.

Durant les réunions de la commission élargie et ses sous-commissions techniques le long de cette période, les discussions étaient franches et animées par la recherche permanente de formulations consensuelles.

A cet effet, les participants ont convenu que cette concertation doit permettre à toutes les parties d’exprimer et d’exposer leurs opinions et leurs visions par rapport à des thématiques de portée nationale et d’en sortir, de manière consensuelle, avec des résolutions et des recommandations à même d’apporter des réponses justes et durables aux grandes questions nationales. A cet égard, il a été réitéré qu’aucun sujet ne doit être tabou et qu’aucune opinion ne doit être exclue dans cette concertation.

Le comité a validé ce qui suit :

• Les thématiques qui seront discutées durant cette concertation sont classées en trois axes principaux déclinés en neuf ateliers,

• La liste des participants à ce dialogue, pour laquelle des critères de sélection ont été arrêtés afin d’assurer la représentativité, la diversité, la compétence et la parité entre les différentes parties.

A la fin, le comité a convenu de se réunir le jeudi 12 Mai 2022 au soir pour trancher sur certaines questions en suspens, afin de pouvoir respecter le calendrier qu’il s’était déjà fixé : clôturer cette concertation avec la fin du mois de Mai courant ».



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1134

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • LA VERITE SUR LA MAURITANIE (H) 12/05/2022 17:52 X

    Il est vrai qu’il faut dialoguer dans un pays. Même dans la famille, il faut le dialogue entre madame et monsieur. C’est ce qui renforce l’union. Mais de 1960 à 2019, la Mauritanie a connu plusieurs dialogues. Mais où sont les conclusions de ces dialogues ? Elles se trouvent dans les tiroirs du passé. C’est pour dire qu’on est en train d’amuser la galerie. On n’a jamais pris le dialogue au sérieux. Aujourd’hui les mauritaniens ne voient plus l’importance d’aller au tour d’une table .il ne sert à rien d’aller au dialogue surtout avec des personnes connues pour leur passé peu glorieux. Nous avons dialogué a plusieurs reprises dans ce pays, des accords ont été signés mais rien n’a été respecté. Donc il n’est pas question de perdre son temps en allant autour d’une table avec les mêmes personnes, des personnes subversives connues de tout le monde. Avec lesquelles, ça ne marchera pas. Il ne faut même pas espérer.