13-05-2022 11:03 - Prospection aurifère : la société Emiral Mining a entamé ses travaux à Chegatt

Prospection aurifère : la société Emiral Mining a entamé ses travaux à Chegatt

Sahara Médias - La société Emiral Mining a entamé ce jeudi les travaux de forage pour la prospection aurifère dans la zone de Chegatt, dans l’extrême nord-est de la Mauritanie sous la protection de la gendarmerie nationale, après quelques jours de tension dans la région considérée comme destination de prédilection des orpailleurs traditionnels.

La société aurait dû commencer les travaux la semaine dernière mais le mouvement de protestation des orpailleurs l’en a empêché, eux qui estiment que cette zone leur a été octroyée par les autorités, alors que la société détient elle une licence de prospection.

Des sources locales ont déclaré à Sahara Medias que les dirigeants des syndicats des orpailleurs ont commencé une large campagne de mobilisation au niveau des différents sites d’orpaillage à Chegatt en prévision d’une action qu’ils n’ont pas dévoilé.

Pendant ce temps le centre de traitement des pierres incrustées d’or demeurait fermé en signe de protestation de la part des orpailleurs à cause de la présence de la société Emiral Mining détentrice d’un permis de prospection obtenue, selon les autorités mauritaniennes dans la transparence.

Dans un communiqué qu’elle a publié la fédération des orpailleurs déclare avoir demandé depuis près d’un mois que l’injustice dont ils sont victimes soit levée par diverses voies pacifiques leur sont garanties par la loi, à commencer par le contact direct et la négociation avec les autorités concernées.

Les orpailleurs estiment que la zone dévolue à la société a couvert plus de la moitié de la zone délimitée à partir de la zone militaire fermée par une décision du président de la république consacrant cette zone à l’orpaillage traditionnel pour tous les mauritaniens.

Cette décision, ajoute le syndicat, donne le coup de grâce à l’activité d’orpaillage dans le pays, dont l’ensemble des acteurs, dans la wilaya du Tiris Zemour, demandent au président de la république, Mohamed O. Cheikh Ghazouani, de mettre fin à l’injustice qui les frappe pour qu’ils puissent reprendre les activités sur leurs sites.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 829

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)