20-05-2022 16:33 - Hayre Mbar : litige foncier entre frères et alliés séculaires

Hayre Mbar : litige foncier entre frères et alliés séculaires

Terroir Journal - Brahim O Dih est un paysan ressortissant du village de Hayre Mbar. Par qui serait-il instrumentalisé et pour quel but, serait-on tenté de s’interroger ?

Il fait partie de la tribu des Oulad Noukmach, alliés traditionnels des "Mbarenaabe" qui exploitent ces parcelles depuis des siècles. L’endroit précis, s’appelle "Baytibar" appartenant aux "Mbarenaabe" selon Amadou Kalidou LOM, le leader des jeunes trouvés sur place. Un GIE dénommé "Demba YORO" qui se trouve initialement dans le "Dieri" a été constitué.

Et deux hectares ont été aménagés pour être exploitées à des fins agricoles. Un mini forage a été réalisé. Grâce à un financement de l’ONG Caritas avec l’appui de la commune.

C’est à cet instant précis qu’un homme, de surcroit un parent s’est présenté pour revendiquer la parcelle. Une parcelle que Brahim exploitait auparavant mais en respectant certaines conditions, telles que sortir la zakat et offrir une partie du rendement annuel de la récolte entre autres selon M. Amadou Kalidou LOM. Nous n’avons pas trouvé un terrain d’entente avec Brahim. Lui et d’autres proches à lui n’ont pas trouvé mieux que de saisir les autorités administratives à Bababé.

Ces derniers, plus précisément les gendarmes sont venus ici pour nous intimer l’ordre d’arracher les plantes du périmètre. Ce que nous avons refusé. Les mêmes gendarmes sont revenus pour nous intimer l’ordre de nous exécuter. Même réponse. Ils ont promis de passer ce mercredi, 18 Mai 2022 pour arracher disent-ils les plantes face à notre refus de s’exécuter, a déclaré M. LOM.

D’où poursuit-il, notre présence ici pour les accueillir, discuter avec eux et tenter de trouver un terrain d’entente a déclaré M. LOM. Ils savent en pertinence que ce terrain nous appartient mais que nous sommes affaiblis en ce moment, nous sommes dominés et diminués poursuit le porte parole des jeunes mobilisés massivement ce jour là pour faire face à l’arbitraire de l’autorité. Nous refusons s’il plait à Allah d’être une natte qui sera pliée par deux côtés. A vous de déchiffrer ce code. D’où cette forte mobilisation que vous avez observée aujourd’hui dont le seul but est de faire face à l’arbitraire, commente Amadou.

Quant à Djibril Amadou GUEYE, l’un des organisateurs du rassemblement des jeunes, il s’est félicité de la mobilisation des jeunes avant de remercier les partenaires qui ont initié ce projet en faveur des populations dans le but de lutter contre la pauvreté.

Ensuite, mademoiselle, Fatimata SALL, vice présidente du GIE Demba YORO a beaucoup insisté sur l’attachement des habitants de Hayre MBAR à cette terre à laquelle, elle réaffirme l’attachement profond des populations. Ils n’iront jamais en arrière. Prêts à affronter la mort, la menace et prêts à tout sacrifier a martelé Fatimata.

Djiby BA est venu de seeno Boussobe, si un habitant de Hayre MBAR apprend ce problème, il faut qu’il soit en alerte a martelé Djiby. Même ceux qui ne sont pas présents doivent partager avec nous cette batille a dit Mr BA allant jusqu’à rappeler le forage d’un premier en 1928 par un peulh Urur, répondant au nom de dokal (en français borgne).

Le troisième puits a été réalisé par Demba Dado Maram, un des nôtres martèle le jeune homme très fâché. Il dit enfin, si quelqu’un affirme que l’endroit l’appartient, il veut dire que même le village de Hayre MBAR l’appartient clame Mr BA. Nous sommes ici depuis des siècles a conclu Djiby.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2085

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • hamaodo (H) 20/05/2022 17:21 X

    c'est quoi ce cinéma? aére mbar c'est ou encore? ok c'est a coté de bababé;;seno et aéré golléré