13-08-2022 08:04 - Depuis Nouadhibou, le ministre de la Fonction publique lance une campagne de mise en place de la législation du travail

 Depuis Nouadhibou, le ministre de la Fonction publique lance une campagne de mise en place de la législation du travail

AMI - Le ministre de la Fonction publique et du Travail, M. Mohamed Ould Abdallahi Ould Ethmane, a accompagné du wali de Dakhlet Nouadhibou, M. Yahya Ould Cheikh Mohamed Vall, a effectué, vendredi, une visite d’inspection et d’information à certains services affiliés au département de la Fonction publique et du Travail dans la ville de Nouadhibou.

La visite comprenait le bureau de la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS), le centre de la médecine du travail, l’Inspection régionale du travail et la fondation privée “Oumouri”.

Au cours de la visite, le ministre a suivi des explications sur les services rendus par ces établissements et les problèmes auxquels ils sont confrontés.

Au bureau de la CNSS, le ministre a supervisé le lancement d’une campagne de mise en œuvre des lois et législations du travail.

A l’issue de la visite, le ministre a fait une déclaration à l’Agence mauritanienne d’Information, dans laquelle il a indiqué que sa visite s’inscrit dans le cadre des de l’incarnation de la politique sociale de Son Excellence le Président de la République, M. Mohamed. Ould Cheikh El Ghazouani.

Il a dit qu’il était accompagné d’une équipe d’inspecteurs qualifiés qui entreprendront ce processus en trois phases et inspecteront plus de 120 institutions.

Par ailleurs, le ministre a indiqué qu’il a insisté, lors de sa rencontre avec les responsables de la compagnie Taziast, sur la nécessité de respecter les travailleurs, de leur donner leurs droits et d’améliorer les services qui leur sont fournis.

Le ministre était accompagné lors de ces visites par le secrétaire général de la Zone franche de Nouadhibou, le hakem de la moughataa de Nouadhibou, le Vice-président de la région de Nouadhibou, le maire de sa commune, des responsables des services de sécurité et un certain nombre de fonctionnaires du ministère.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2607

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • foutaanke (H) 13/08/2022 21:04 X

    Il faut commencer par un véritable recensement de tous les fonctionnaires publiques et la conformité de leurs diplômes, ensuite veillez au respect des horaires de service,mais vous n’allez pas le faire....vous allez prendre un exemple sur un malheureux en le sacrifiant pour persuader le président de la république