01-09-2022 02:05 - Quand Mauritrac viole le code du travail en Mauritanie

Quand Mauritrac viole le code du travail en Mauritanie

Kassataya - On le sait déjà, la plupart des entreprises privées mauritanienne ne respectent pas le code du travail en vigueur, personnel sous-payè, pas de contrat de travail, pas d’assurance… on constate que de plus en plus d’entreprises étrangères emboîtent le pas de façon déguisée.

C’est le cas par exemple de Mauritrac qui représente en Mauritanie depuis 2007, Caterpillar, un groupe industriel américain de manutention. Pour faire face à la crise post covid, l’entreprise se permet d’effectuer des pratiques frauduleuses pour recruter.

D'après les informations que j'ai reçues, et les documents en ma possession, Mauritrac ne recrute que des stagiaires pour une catégorie de son personnel.

Un stage d’une durée de 3 mois renouvelable pour une période de 6 mois pour certains stagiaires ce qui est tout à fait légal, mais la société a effectué des prolongements de stages pour d’autres au delà de la durée maximale légale.

Cette pratique frauduleuse, un contrat de travail déguisé en convention permet à la société de ne pas recruté en CDI (contrat de durée indéterminée).

Comme vous l’aurez remarqué sur le document, il est mentionné qu’il s’agit d’une convention de stage, or une convention est un accord de deux ou plusieurs personnes portant sur un fait, une convention doit être signée par les deux parties.

Souleymane Hountou Djigo













Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1286

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)