08-11-2022 23:07 - Un père veut connaitre les causes du décès de son fils éleve officier

Un père veut connaitre les causes du décès de son fils éleve officier

Senalioune - Je suis venu dans la capitale économique Nouadhibou afin de connaître les causes de la mort de mon fils, a déclaré à Alakhbar, Mohamed Mahmoud Ould Brahim, le père de l’étudiant décédé dernièrement à l’Académie navale de Nouadhibou.

Nous attendons toujours que les procédures légales soient achevées, afin de passer à l’inhumation, a-t-il ajouté, exprimant le vœu d’une accélération des mesures relatives à l’instruction afin de passer à l’enterrement.

Certes, ces revendications ne me rendront pas mon cher fils, mais elles sont de nature à préserver la confiance comme elle l’était entre le citoyen et l’armée d’une part et entre le citoyen et l’Etat, d’autre part, a déclaré Ould Brahim.

Mes condoléances à la suite du décès de mon enfant est que sa disparition inaugure le début d’une ère de sécurité et de paix pour les officiers et soldats mauritaniens qui cherchent à servir leur pays, a-t-il dit, espérant de nouveau l’élucidation des circonstances de cette douloureuse perte.

Rappel des faits

Ahmed Mohamed Mahmoud Ahmed, dit Kar, 21 ans, élève-officier, est décédé le 24 octobre 2022, à Nouadhibou, au lendemain de son arrivée dans la capitale économique, alors qu’il devait subir avec un groupe d’élèves-officiers sortant de l’Ecole Polytechnique de Nouakchott, une formation d’ingénieur.

Deux semaines après, c’est toujours le mystère autour de cette mort qui suscite bien d’interrogations et sur laquelle les officiels devraient être rassurants, en révélant les non dits d’une disparition d’un jeune citoyen.

Par Oumlbenina Mint Bamba



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Senalioune
Commentaires : 0
Lus : 1804

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)