08-01-2023 20:31 - Deuil de trois jours au Sénégal après la mort d’une quarantaine de personnes dans un accident de la route

Deuil de trois jours au Sénégal après la mort d’une quarantaine de personnes dans un accident de la route

Sahara Médias - Le président sénégalais Macky Sall a annoncé un deuil de trois jours sur toute l’étendue du pays dès le 9 janvier après la mort d’une quarantaine de personnes dans un tragique accident routier dans le centre du pays.

Le service des pompiers sénégalais avait fait état, dans un premier bilan, d’une quarantaine de victimes en plus de 87 blessés après une collision entre deux bus.

Selon l’agence sénégalaise de presse (officielle), le drame s’est produit à 6 kilomètres de la ville de Kafrin quand un bus en provenance de Dakar avait percuté un autre bus venant de la ville de Kédougou.

Une unité des sapeurs-pompiers sénégalais s’est occupée du sauvetage des victimes et l’acheminement des blessés vers les hôpitaux.

Le président sénégalais, sur sa page Facebook a écrit : « après un grave accident de la route qui a couté la vie à quarante personnes, j’ai décidé de déclarer un deuil de trois jours sur toute l’étendue du pays dès le 9 janvier ».

Macky Sall a ajouté qu’un conseil des ministres se tient actuellement pour prendre les dispositions fermes relatives à la sécurité routière et le transport public.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1326

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • mystere1 (F) 09/01/2023 11:36 X

    Nos condoléances tristes, pour ces martyrs sénégalais, c'est douloureux, et dramatique, à chaque decennie, un évènement qui marque, et marquera le monde, rentrant dans la page de l'histoire d'une société, il faut aussi se rappeler du naufrage du djolla, ou bien "le titanic du djolla" en 2002, bref, ces accidents, sont courants, mais 2 bus, qui ne sont pas de simples petites bagnoles, là, c'est du fort, et ces fous de chauffeurs, ne font pas doucement ! cependant aussi, il faut ajouter, à des faits mystiques, comme l'endroit hanté par des djiins, que certains humains, perturbateurs, dérangent la quiétude, et ces autres genres de faits mystérieux de la nature, bref, Seul Dieu en Connait, le mystère des choses cachées, qu'Il Accueille ces martyrs sénégalais au Paradis.