02-02-2023 09:01 - Adrar.info : L'exemple du maire d'Atar

Adrar.info : L'exemple du maire d'Atar

Adrar.Info - Une première du genre , d'un responsable de la chose publique- de surcroit- un élu local , le maire d'Atar, qui s'offre en "mangeaille " à ses électeurs, aux autorités publiques et à l'opinion publique en s'adressant à eux, courageusement ainsi :

"La redevabilité sociale m’impose, à l’issue de ce mandat de présenter mon bilan. L’objectif ici, est d’exposer, un tableau clair et vérifiable de la commune, (historique et présent) et de laisser au citoyen, la liberté d’en juger par le travail qui a été accompli et les efforts qui l’ont accompagné.

Aussi, je m’engage, preuves à l’appui, à justifier le moindre détail cité et à appuyer au besoin, une commission de vérification".

En sa qualité d'observateur de proximité, qui suit de prés, l'évolution des situations dans le pays, en Adrar et en particulier la ville d'Atar, l'équipe adrar.info présente aux lecteurs ce document que vient de rendre public le maire en fin de mandat, Sid'Ahmed Ould H'meimed.

S'il nous venait de faire un commentaire d'à priori , nous constatons que ,du point de vue forme, le document est bien présenté, succinct et relativement détaillé. Quant au contenu , les démarches, procédures et réalisations qui y sont révélées sont , soit :

- Vécues par les citoyens qui sauront les apprécier positivement ou négativement ou,

- visibles sur le terrain, leur impact se répercute en plus ou en moins sur le paraitre évolutif général de la ville .

Ceci étant, et ne voulant pas influencer les électeurs à la veille des élections très prochaines , nous nous contentons de livrer tel quel ce rapport-bilan :

" 1- ETAT DES LIEUX DE LA VILLE (AVANT 2008)

- Une ville polluée et abandonnée : les rues et places publiques ensevelies sous les débris de boue et de gravas, Inondées d’ordures et de cadavres d’animaux (Ce paysage gravé dans la mémoire du citoyen a été constaté et archivé).

-Une commune sans local , (un mois après , le Hakem venait récupérer ses bureaux prêtés à la commune), Le mobilier du bureau que j’occupais, appartient encore à un ex- maire qui avait accepté de me le prêter comme il l’avait fait à mon prédécesseur.

2 - ETAT DES LIEUX ( LA COMMUNE) ET DES MOYENS.

- 1 Benne de 1986 paralysée : Règlement facture impayée, aussitôt réclamé par la Somarem .

- 1 lot d’épaves de Renault déjà reformées et Un châssis de niveleuse abandonné à Rosso.

- Une pléthore de personnel dont, plus de 80% N’EXISTAIENT QUE SUR L’ETAT DES SALAIRES.

3 - CHARGES FIXES : 3.500.000 MRO /mois (sans contre partie visible pour les citoyens)

4 - RECETTES PREVSIONNELLES (TOUTES CONFONDUES - FRD compris) : 3.700.000 MRO /mois


5 - LES ARRIERES SNDE + SOMELEC: Prés de 9.000.000 MRO immédiatement exigés et la commune, immédiatement privée d’eau et d’électricité pendant deux ans et demi C’était donc, la réalité incontournable de la commune d’Atar en 2008 soit, 22 ans après sa création.

...ETAT DES LIEUX ACTUEL DE LA COMMUNE (BILAN DE MON MANDAT) PARC AUTOMOBILE

Depuis 2008, la commune a été dotée de 23 Véhicules et d’une(1) chargeuse. Plus, 2 citernes, 2 ambulances et un garage mécanique réhabilité et équipé. VOIRIE : (1.450.000.000 MRO)

- Construction d’un réseau de trois milles mètres de caniveaux d’évacuation des eaux de pluie

- Equipement de la station de pompage alimentant en eau, la ville d’Atar. - Construction de 4 grandes cuves d’eau assurant l’alimentation en eau de la ville.

- Pavage en pierre tallée des trottoirs du centre ville. SCOLAIRE :

- Construction de 3 écoles dont une en cours plus la Réhabilitation d’une école.

LA SANTE :

- Réhabilitation intérieure et extérieure de l’hôpital régional et sa dotation de deux blocs opératoires, un équipement d’échographie, une chaise dentaire et un lot de lits d’hospitalisation.

- Construction d’un centre de sante actuellement utilisé par l’armée au profit des populations.

LE SOCIAL :


Pour une meilleure gestion de proximité impliquant les populations, La ville a été organisée en 74 quartiers gérés par des responsables élus. Un recensement exhaustif et détaillé de la population (fiche par famille) a été réalisé en 2009 puis, actualisé tous les deux ans.

Cette approche participative a permis, l’accès facile aux réalités socio-économiques des populations et favorisé une solidarité dans leur quotidien. C’est surtout, un outil approprié de sensibilisation et de mobilisation qui, au besoin, réduit sensiblement le temps de réponse face à toute éventualité.

REALISATIONS FAITES SUR MES FONDS PROPRES PERSONNELS

- Construction du MONUMENT DU ROND POINT : ‘’SYMBOLE HISTORIQUE D’ATAR’’. - Construction en pierre taillée de 250 mètres de trottoirs et de poteaux d’éclairage public autour de rond point.

- Extension de la tribune officielle.

- Location (6 jours) d’engins et de camions pour le Décapage et la mise à niveau des voies du centre ville enterrées depuis des décennies (faute d’entretien).

- Construction en pierre taillée de prés de 200 mètres de trottoirs et des poteaux d’éclairage public autour de la nouvelle place de l’indépendance. (Domaine publique récupéré).

- Achat d’un véhicule de service pour la commune.

- Révision d’une Ambulance déjà reformée par délibération du C.M.

- Révision de 2 Citernes déjà reformées dont une, a été destinée à la vidange des fosses.

- Prise en charge, durant les cinq premières années de mon mandat de plus de 50% des frais de carburant et des réparations du parc automobile et exceptionnellement le paiement des salaires des ouvriers de la voirie , à chaque fois que la commune faisait défaut.

- Sans compter mes contributions indirectes à travers mes efforts auprès du gouvernement en faveur des projets structurent au profit d’Atar (digue de protection de la ville, barrage etc.…)

NB : Ces réalisations ont, constitué une valeur ajoutée à l’offre touristique d’une ville à vocation touristique, vitrine extérieure du pays, qui n’avait, ni monuments ni places publiques. Elles ont également, contribué à la promotion de la pierre taillée comme produit locale porteur d’emplois et de revenus.

Conclusion :

En dépit d’une situation chaotique, accentuée par la fragilité d’une population qui jusqu’à présent, ne paie ni taxe d’ordure, ni taxe d’habitation, ni taxe foncière. Pire, les nantis, propriétaires des centaines de villas refusent impunément de payer leurs impôts et taxes. Malgré tout, la commune d’Atar est aujourd’hui à l’échelle nationale et de l’avis de beaucoup, l’une des rares communes les mieux équipées, et sans doute, relativement la plus propre Une commune, libre de toute créance et qui paie régulièrement ses salaries.

J’en profite ici, pour remercier tous les partenaires et ceux des fils d’Atar, qui avaient matériellement ou moralement contribué à ces efforts. Par ordre, sans citer de noms :

- Don de 2 camions bennes chargés de pneus et de pièces détachées plus, un soutien financier de 20.000.000 MRO. Ce soutient précieux et rapide nous avait permis très tôt, d’assainir la ville pour la santé et le bien être des populations.

- DON RECENT D’UNE AMBULANCE NEUVE.
- Soutien financier de 1.000.OOO MRO.
- Soutien financier de 1.000.000 MRO.
- Soutien financier de 400.000 MRO.

Ces gestes ‘’symboliques’’ traduisent, un sentiment de solidarité et sans doute, une volonté de participer aux efforts entrepris. Ils Constituent surtout, un précédent car, sur les 22 premières années de la commune, je n’ai pas pu constater, la moindre trace d’une quelconque réalisation faite sur fond propre d’un citoyen au profit de la commune.

Enfin, je n’ai pu m’empêcher d’exprimer d’une part, ma grande surprise à la découverte du bilan hérité et d’autre part, une certaine déception par rapport aux attentes que j’avais apparemment surestimées.

SID’AHMED HMEIMED (MAIRE D’ATAR) "

Si les autres maires, députés, ministres et responsables publics pouvaient suivre l'exemple du maire d'Atar en permettant à l'opinion publique de les juger, la Mauritanie n'en serait que hautement développée et émancipée

Rédaction Adrar.info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Adrar.Info
Commentaires : 0
Lus : 2012

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)