22-02-2023 12:51 - Lettre ouverte à Son Excellence, Monsieur le Président de la République Islamique de Mauritanie

Lettre ouverte à Son Excellence, Monsieur le Président de la République Islamique de Mauritanie

Honorable Président,

J’ai l’honneur de vous adresser la lettre ci-après, espérant une réaction révolutionnaire en faveur du traitement digne de nos concitoyens abonnés des services publics de notre pays, car il y a lieu de revoir ce traitement.

Objectif : Bien que vous avez demandé explicitement et publiquement à l’opérateur en charge du service public d’eau potable en milieu urbain (SNDE) d’améliorer son comportement vis-à-vis de ses abonnés, il semble que votre noble message n’a pas été entendu ni appliqué, du moins par les agents de terrain.

Je me permets donc d’attirer votre attention à nouveau sur la qualité dégradée du traitement réservé aux usagers de ce service vital afin de réitérer cette consigne de respecter le citoyen abonné, avec plus de rigueur et de fermeté.

La raison : En huit (8) mois, j’ai vu le compteur d’eau de mon domicile, situé à Cité Plage (Tevragh Zeina), démonter et enlever cinq (5) fois par les agents de la SNDE et ce sans aucune raison : aucun retard de paiement. La dernière mauvaise expérience datait d’aujourd’hui.

Celle d’avant datait de deux mois, et j’avais même un dépôt (solde positif) via l’application Masrvi pour éviter justement le manque de paiement en cas de voyage ou d’oubli, étant donné que la SNDE ne nous adresse jamais de facture.

L’abonné doit chercher sa facture lui-même et payer. J’ai signalé ce dysfonctionnement maintes fois auprès des deux chefs de centre (l’ancien et l’actuel), sans résultat concret. Il ne s’agit plus alors d’une erreur comme expliquait à chaque fois le chef de centre, mais d’une pratique qui persiste et qui relève de l’incompétence et l’insouciance à la fois.

Monsieur le Président,

Ce qui me ronge dans cette situation, en plus du préjudice subi par ma famille, c’est que je ne suis pas étranger à la gestion des services publics d’eau potable.

En effet, je suis, le major de la promotion de 2006 de la Faculté des Sciences et Techniques (FST)-Université de Nouakchott, filière Maîtrise et Gestion de l’Eau-GE, le premier mauritanien qui a en charge la gestion des services d’eau potable au sein de quatre (4) collectivités territoriales françaises en qualité d’Ingénieur territorial, l’expert du volet assainissement des eaux usées et drainage des eaux pluviales de la Mission technique de la JICA qui a élaboré le Schéma Directeur d'Aménagement et d'Urbanisme (SDAU) 2040 de Nouakchott, approuvé par la suite par le conseil des ministres et avant cela, l’ingénieur de Projet qui a appuyé le respectueux Responsable du Projet d’assainissement pluvial de la ville de Nouakchott, mis en œuvre dans le cadre de la coopération bilatérale mauritano-chinoise.

Monsieur le Président,

Il ne vous échappe pas qu’il est urgent de redonner confiance au citoyen dans la notion de l’Etat et donc de se sentir respecté par les opérateurs des différents services publics vitaux, notamment d’eau et d’électricité.

Veuillez croire, Monsieur le Président de la République, en mon entière considération et ma grande confiance à votre égard dans la prise de mesures correctives immédiates et efficaces pour l’intérêt de vos compatriotes.

Votre fils, Ebaye DAH EMINE
Usager, victime, du service public d’eau potable,
ebaye.emine@laposte.net

---------------------

Remarque :

Cette lettre n’est aucunement une critique envers la personne du DG de la SNDE, auquel nous avons beaucoup d’estime à titre personnel.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 7762

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • Ahmedabdallah (H) 23/02/2023 03:07 X

    Mon frère @pyranha, il me semble que vous n'avez pas lu attentivement la lettre ouverte de Monsieur Ebaye DAH EMINE. A moins que vous ne vouliez le contredire dans ses déclarations selon lesquelles "L’abonné doit chercher sa facture lui-même et payer. J’ai signalé ce dysfonctionnement maintes fois auprès des deux chefs de centre (l’ancien et l’actuel), sans résultat concret. Il ne s’agit plus alors d’une erreur comme expliquait à chaque fois le chef de centre, mais d’une pratique qui persiste et qui relève de l’incompétence et l’insouciance à la fois.". Pourtant les déclarations contenues dans cette lettre sont totalement véridiques. Cette SNDE a DES PRATIQUES PIRES QUE CE QUI EST DECRIT ICI. Cette société de l'eau a beaucoup de mépris pour les usagers. Une demande de raccordement à l'eau potable est tout simplement ignorée et quasiment jamais traitée, notamment dans les régions Sud de la Mauritanie. L'incompétence de cette société de l'eau y est affligeante. Vous déposez votre demande de raccordement à l'eau et vous attendez des mois, voire des années sans une réaction de la part de la société SNDE; c'est le silence de mort! C'est vraiment insupportable ce comportement de la direction régionale de la SNDE! C'est pourtant des millions d'ouguiyas que ce comportement cruel fait perdre à la compagnie: L'Etat doit vraiment agir rapidement pour réparer ces injustices flagrantes.

  • pyranha (H) 22/02/2023 13:15 X

    Mr Ebaye je t'encourage pour ta politesse et ton sérieux, mais ce que tu denonces à la snde me surprend un peu car cette société me semble bcp plus sérieuse depuis qu'ils ont divorcé avec la sonelec.nos factures viennent à temps et a avec bcp moins d'erreurs et surtout jamais d'estimation l'sport favori de la sonelec.je l'encourage à te déplacer et régler pour de bon ces anomalies .