19-05-2023 09:12 - Municipales de Maghama : contestations et manifestations après des suspicions de fraudes

Municipales de Maghama : contestations et manifestations après des suspicions de fraudes

#Cridem - Des dizaines de femmes et d’hommes ont exprimé leur mécontentement suite à la sortie des résultats provisoires des élections municipales et législatives à Maghama.

Le noeud du problème, c’est la contestation des résultats de 3 bureaux de votes (un à Fimbo et deux du centre de vote de l’école 3 de Maghama).

Les représentants du candidat du PUD, M. Diallo Daouda n’auraient pas signé les procès-verbaux de ces trois bureaux pour dénoncer des irrégularités répétées et une suspicion de fraudes massives qui aurait permis la victoire dont se réclame l’INSAV à la mairie de Maghama.

Un des représentants du PUD dans ce centre a dénoncé par ailleurs le vote de militaires au niveau de ce centre qui est par ailleurs le fief du ministre Niang Mamoudou. Ce dernier qui est en même temps le candidat à la députation de l’INSAV est en ballotage au second tour contre le candidat de l’UDP.

Hier déjà une foule immense s’est regroupée au siège local de la CENI pour dénoncer la disparition de plus de 130 du PUD. Ces 130 voix comptabilisées au centre d’accueil des citoyens en faveur du PUD n’ont pas été enregistrés au niveau du décompte de la CENI local.

Il a fallu que les candidats et populations expriment leur détermination à ce que la sincérité du vote soit respectée, pour que ces 130 voix reviennent dans le décompte. Celui qui avait remplacé les 130 voix par zéro voix s’est justifié en évoquant une erreur matérielle qu’il a rétabli sous la pression populaire.

Arrivé en deuxième position face à l’INSAV, M. Diallo Daouda Samba, le candidat du PUD n’a pas encore fait de déclarations publiques, mais des sources proches évoquent la préparation d’un recours administratif en contestation des résultats qu’il a obtenu.

Au niveau du parti de l’INSAV à Maghama, c’est le silence total.

Par La rédaction de Cridem

----

----

Commentaires : 2
Lus : 4012

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • edourab (H) 19/05/2023 19:19 X

    J'ai vraiment pitié de Monsieur Diallo Daouda. Cher grand père Diallo prière de prendre de la hauteur et accepter cette N...ième défaite....Partez vous reposer et profitez de votre retraite...et de de votre famille. Je rappelle en 2019 vous étiez le candidat de l'UPR et à cette époque "puissant" secrétaire général du Ministère de l'équipement et transport...et malgré tout ca, vous avez perdu les municipales face au jeune Thiam qui venait de débuter en politique. Aujourd'hui encore en 2023 non seulement vous avez trahi et tourné le dos à ceux qui vous ont tout donné, vous avez été battu à plate couture par un jeune de l'INSAF imprégné de la politique depuis sa naissance. De grâce, Monsieur Diallo acceptez votre retraite politique puisque cette échéance était la toute dernière pour vous. On vous souhaite une excellente santé et bonne retraite.

  • habouss (H) 19/05/2023 12:20 X

    Tenez bon ! C'est une question d'honneur et de justice dans une Mauritanie que se cherche démocratiquement avec des envahisseurs sans vergognes.