29-05-2023 22:13 - Le ministère de la santé a dépêché une équipe médicale au Hodh Chargui pour faire face à la maladie de la rage

Le ministère de la santé a dépêché une équipe médicale au Hodh Chargui pour faire face à la maladie de la rage

Sahara Médias - Le ministère mauritanien de la santé a dépêché une équipe médicale au Hodh Chargui afin de renforcer ses capacités à faire face à la maladie de la rage dont des cas avaient été enregistrés la semaine dernière dans cette wilaya.

Dans une déclaration qu’il a faite le chef du service de la surveillance épidémiologique au ministère mauritanien de la santé, Mokhtar Abbad, a dit que l’équipe compte des cadres du ministère de l’élevage et du ministère de la santé, et vise à se débarrasser des chiens errants de manière sûre, et à vacciner les chiens domestiques.

Il a ajouté que la mission participera également à la vulgarisation et la sensibilisation sur les dangers de cette maladie.

Il a précisé que le ministère a expédié une importante quantité de vaccins vers cette wilaya ce qui est de nature à aider l’hôpital régional et les centres de santé à prendre en charge les cas qui s’y trouvent.

Le syndicat des vétérinaires avait déjà exprimé son inquiétude sur le nombre croissant des morsures de chiens enregistrées récemment dans la wilaya du Hodh Chargui.

Dans un communiqué qu’il a publié, le syndicat a exprimé son inquiétude à propos du nombre d’attaques de chiens contre les personnes et les animaux, ce qui constitue un véritable danger pour la vie des populations et leurs bétails, avant d’appeler les parties concernées à limiter la propagation de la rage, une maladie particulièrement mortelle.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1600

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)