24-10-2023 13:54 - Mauritanie: 20 ans de prison ferme requis contre l’ex-président Aziz à son procès

Mauritanie: 20 ans de prison ferme requis contre l’ex-président Aziz à son procès

Mediapart - Le procureur a requis mardi 20 ans de prison ferme contre l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, jugé depuis janvier 2023 à Nouakchott pour avoir abusé de son pouvoir afin d’amasser une fortune immense.

"Tous les éléments entre les mains de la justice prouvent la constitution d'un crime", a dit le magistrat Ahmed Ould Moustapha. Il a aussi réclamé la confiscation des biens de celui qui a dirigé de 2008 à 2019 ce pays charnière entre l'Afrique du nord et l'Afrique subsaharienne.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 10754

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • farouq (H) 25/10/2023 12:58 X

    Si tous les biens confisqués seront remis dans les caisses de l'Etat ça serait vraiment bien, et que ça revienne à la population

  • ouldsidialy (H) 24/10/2023 16:41 X

    Il s'agit d'un réquisitoire plus clément qu'il ne veut apparaitre. - L'effectivité des peines de prison dépendra des aléas des évolutions politiques et du jeu des grâces et remises de peines. Il est probable que personne ne sera détenu plus de 3 ou 4 ans. - les amendes ne dépassent pas la valeur d'une villa dans la zone résidentielle.La privation des biens reconnus mal acquis correspond à la fraction récupérée sur un global disséminé. L'application des futures peines offrira l'occasion d'une porte de sortie pour tous; car tous le savent: L'affaire a surtout mis sur place publique le fonctionnement réel et permanent de l'État mauritanien.