19-11-2023 12:46 - Mali : l'armée annonce avoir découvert «un charnier» à Kidal

Mali : l'armée annonce avoir découvert «un charnier» à Kidal

Le Figaro - L'armée malienne a annoncé avoir découvert cette semaine «un charnier» à Kidal (nord-est), une ville-bastion des séparatistes touareg qu'elle a récemment reprise.

«Le jeudi 16 novembre, les FaMa (forces armées maliennes) ont découvert lors de leurs opérations de sécurisation un charnier à Kidal», écrit l'armée dans un communiqué publié samedi soir. «Ce charnier rappelle les atrocités commises par les terroristes sans foi ni loi», ajoute l'armée sans donner davantage de précisions.

L'armée malienne, qui a également annoncé des enquêtes «pour traduire les auteurs devant la justice», a pris le 14 novembre aux rebelles touareg la ville de Kidal, foyer de la revendication indépendantiste d'où l'État central et l'armée avaient été chassés en 2014.

Elle a repris le contrôle de cette ville après le départ, le 31 octobre, des Casques bleus de la Mission de l'Onu au Mali (Minusma) de leur camp à Kidal qui était prévu dans le cadre du retrait de cette force du pays d'ici à la fin de l'année. Le Mali est en proie au jihadisme et aux tensions avec les groupes séparatistes touareg.

Les colonels arrivés au pouvoir au Mali par la force en 2020 ont réclamé en juin, après des mois de dégradation des relations, le départ de la Minusma déployée depuis 2013 dans ce pays. Le retrait des quelque 11.600 soldats et 1.500 policiers qui étaient présents au Mali doit s'échelonner jusqu'au 31 décembre. Il a exacerbé les rivalités pour le contrôle du nord du pays.

Les groupes séparatistes s'opposent à ce que la Minusma remette les camps aux autorités maliennes, ce qui va à l'encontre selon eux des accords passés en 2014 et 2015 quand, après s'être soulevés en 2012, ils avaient accepté de cesser le feu et de faire la paix.

Ces groupes à dominante touareg ont repris les hostilités contre l'État central, et accusent régulièrement les forces armées maliennes et ses alliés du groupe paramilitaire russe Wagner de commettre des exactions contre les populations civiles.

Le Figaro avec AFP





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1427

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)