03-03-2024 14:25 - La BCM fixe le montant quotidien autorisé pour les transferts au niveau des applications bancaires

La BCM fixe le montant quotidien autorisé pour les transferts au niveau des applications bancaires

Sahara Médias - La banque centrale de Mauritanie (BCM) a adopté un ensemble de décisions relatives à l’organisation des services et moyens de paiement électroniques.

La banque a fixé le plafond des transferts quotidiens d’argent au niveau des applications électroniques à travers les téléphones pour les personnes ordinaires, précisant que le plafond de ces transferts est de 50.000 MRU, qu’il s’agisse des dépôts ou des transferts.

S’agissant des paiements aux commerçants, les recharges de téléphone, le paiement des factures d’eau et d’électricité, l’internet, et les services administratifs, ils ont été fixés quotidiennement à 40.000 MRU, tandis que le plafond des retraits quotidiens a été fixé à 10.000 MRU.

Mensuellement les retraits d’espèces, des transferts du compte et des paiements, qui comprennent les paiements au niveau des commerces, les recharges de téléphone et le paiement des factures d’eau, d’électricité, d’Internet et des services administratifs, la banque centrale les a fixé à un maximum de deux cent mille ouguiyas.

La BCM a précisé que la valeur monétaire maximale stockée sous forme d’unités de monnaie électronique dans le compte de paiement et utilisable via un support physique (le solde) est de deux cent mille ouguiya.

S’agissant des personnes morales, la banque centrale a fixé à cinq cent mille ouguiyas au maximum « pour la valeur monétaire stockée sous forme d’unités de monnaie électronique dans le compte de paiement, et utilisable à travers un support physique (le solde).

La personne morale peut recevoir « des fonds de ses clients sur le compte de paiement » et son compte peut également être utilisé pour « payer les factures d’eau, d’électricité et d’Internet, payer les dépenses des services administratifs de la personne morale uniquement et approvisionner compte bancaire de la même personne morale.

La BCM a exigé du prestataire de services de paiement qu’il fasse preuve de diligence raisonnable lors de l’ouverture d’un compte de paiement via un téléphone mobile, notamment en « vérifiant que le client ne figure pas sur les listes noires, de l’ONU, de la liste nationale ou de la liste préparée par le prestataire de services de paiement.

La banque centrale a cependant ajouté que ce plafond pourrait être modifié en fonction des développements du marché et l’évaluation des risques s’y afférent.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 7643

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • moukhabarat (F) 04/03/2024 14:26 X

    Les termes de l'alternative ne sont pas banque versus mobile money mais plutôt mobile money versus argent liquide dans des sacs en plastique. Donc avec la nouvelle mesure on retombe dans le vrai dark money.

  • moukhabarat (F) 04/03/2024 00:17 X

    Qu'est ce qui motive une telle décision sur laquelle la BCM n'a donné aucune communication? La peur du blanchiment d'argent? La Comité national de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme n'a qu'a joué son rôle! L'inclusion financière est enfin à notre portée avec le mobil money et voilà qu'un incompétent l'abat en plein vol entre deux verres de thé.