18-03-2024 13:51 - Commémoration de la journée internationale des droits des consommateurs et la journée arabe du consommateur

Commémoration de la journée internationale des droits des consommateurs et la journée arabe du consommateur

Future Afrique - Le samedi 16 mars 2024 le Forum du consommateur mauritanien a organisé un colloque suivi d'un dîner dans un hôtel de la place pour célébrer la journée mondiale du droit des consommateurs sous le thème "Une intelligence artificielle équitable et responsable au profit des consommateurs "qui coïncide avec le 15 mars de chaque année.

Une date qui représente également la journée arabe des Droits du consommateur, célébrée elle aussi sous le thème "la femme...et la protection du consommateur ".

A cette occasion le secrétaire général du forum du consommateur mauritanien monsieur Ahmed Ould El Naha à expliqué dans son discours d'ouverture à cette occasion que la célébration de la journée mondiale de la protection des consommateurs coïncide avez une conjoncture particulière dans notre pays, durant ce mois sacré du Ramadan, la cherté des prix des denrées alimentaires, la vente des produits périmés sur le marché sont autant de phénomènes qui font toujours partie du quotidien des citoyens, ce qui doivent interpellées tout le monde avec l'apparition de plusieurs pathologies liées au régime alimentaire et au menu de façon générale.

Ce qui nécessite une véritable coopération et une mise en place de mécanismes pour lutter contre l'achat et la vente de produits périmés en premier lieu, mais aussi l'implication des compétences sanitaires pour le contrôle des produits nocifs à la vie des individus et de l'environnement.

Il est aussi impératif de Sensibiliser sur les droits des consommateurs notamment le droit à un aliment saint, le droit à un environnement pour le transport et le stockage des aliments, le droit à être informé sur la composition , la qualité des aliments vendus sur le marché et le droit à être représenté dans les institutions de protection des consommateurs.

Ensuite les panélistes se sont succédés pour parler de différents aspects liés à l'alimentation et les comportements des consommateurs qui sont à la source de plusieurs problèmes sociaux, sanitaires et économiques.

Ainsi la directrice adjointe de l'agence mauritanienne de la sécurité sanitaire des aliments madame Ama Mint Moulaye a fait une présentation détaillée sur cette nouvelle agence nouvellement créée par l'arrêté 025/2023 qui dénote d'une volonté politique réelle d'impliquer les consommateurs dans tout ce qui concerne les produits qu'ils consomment.

En disponibilisant les moyens matériels et financiers ; partant de la vérification, du contrôle, passant par les instances de protection sanitaire des aliments, l'analyse et la gestion des risques afin de réagir plus à titre préventif que remediationel.

Docteur cheikh Mehemd Hafedh Ould Dehah est parti lui du fait que les mauritaniens en général " s'alimentent mais ne se nourrissent pas" , car l'objectif c'est de consommer des aliments pour calmer la fin plus que pour apporter les nutriments dont le corps a besoin pour se développer et avoir une bonne santé.

La question de la qualité alimentaire ne figure pas dans nos préoccupations ni dans nos habitudes, c'est pourquoi certaines maladies qui n'existaient pas jadis chez nous sont devenus courantes voir même héréditaires à cause de la modification des gènes causée par la consommation de produits nouveaux à notre régime alimentaire. Ce qui fait l'expansion à grande échelle du diabète, l'obésité, les cancers, les problèmes de malnutrition.

Ould Dahah à rappelé au cours de son intervention que jusqu'au années 90 que le fait d'introduire un module sur la nutrition dans le cursus éducatif posait un véritable problème par la négligence dans notre culture de l'attention accordée aux questions de nutrition et de l'hygiène alimentaire.

Cependant ce domaine a enregistré quelques des avancées aujourd'hui ,une licence à l'université sur la nutrition introduite depuis 1997 et un Master en nutrition en Mauritanie depuis 2014.

Les maladies rénales sont aussi très fréquentes à cause de plusieurs facteurs de consommation non hygiénique de lait frais d'animaux qui viennent d'être vaccinés, les boîtes de conserves et de surgelés, l'utilisation quotidienne et abusive de viande rouge.

L'expert Mehemd Khadim Jemal lui il a abordé la constitution du menu mauritanien composé à 80% de viande, de lait et d'œufs. Seulement il est important de souligner que les consommateurs ont tendance à croire que les maladies cancérigènes sont causées par les médicaments vétérinaires utilisés pour l'élevage du bétail que nous mangeons.

Mais plutôt la consommation de la viande haché dans n'importe quel conditions, l'abattage clandestin qui introduit sur le marché de viande infesté et douteuse, la prolifération des restaurants en clin d'œil, l'utilisation du lait frais des vaches non pasteurisé, le manque de culture nutritionnelle saine,le manque de surveillance de tout ce que nous consommons et le non respect strict des normes hygiénique pour la conservation des produits alimentaires ( poulet,œufs,fruits, légumes, produits laitiers...etc).

Le président du conseil scientifique du forum lekwery Ould Heyba a abordé la thématique de la sécurité alimentaire qu'il trouve très catastrophique avec de nouvelles pratiques telque l'alimentation du bétail avec des aliments fabriqués à base de résidus de volaille qui contient une grande de médicaments vétérinaires pour poulet et produits chimiques dangereux pour la santé d'une part mais cancérigènes d'autre part.

Malgré le manque d'étude scientifique sur ce phénomène en Mauritanie, par ailleurs le danger de ce genre de pratique sur la santé et la vie des consommateurs n'est plus à démontrer. En plus des produits de conservation, les colorants et les arômes artificiels ou chimiques qui se trouvent dans presque tout les aliments importés plus spécifiquement ceux en boîtes de conserves.

La dernière intervention a été celle du juriste Mehemd El Mamy Ould Moulaye Ely qui a quand à lui évoquer la question du vide juridique dont nous souffrons dans plusieurs domaines mais la nécessité d'avoir une loi sur la protection des droits des consommateurs et la sanction des personnes à l'origine des infractions dont certaines pratiques notamment la contre façon, la vente des aliments périmés ou autre.

Ces pratiques qui se font à ciel ouvert sont des infractions et peuvent être passibles de peine ou d'amande si les tribunaux des infractions sont activés car la justice mauritanienne reconnaît ce genre de tribunaux et aussi sa permet au consommateur de jouir de son droit au choix des aliments importés et disponibles sur le marché.

Mariya Traoré



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 3145

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)