28-03-2024 22:41 - Liquidation de la NBM : Les créances s’élèveraient à plus de 2.5 milliards

Liquidation de la NBM : Les créances s’élèveraient à plus de 2.5 milliards

La Dépêche - Le juge chargé de la liquidation de la banque #NBM a établi les créances dues à ses clients à un peu plus de deux milliards MRU de dépôts sur les 3 milliards estimés lors d’une première évaluation des dettes accumulées par l’institution. Il a, par contre, rejeté une partie de ces dettes prétendues de 450 millions MRU pour manque de preuve.

Mise en liquidation judiciaire en août 2023, suite à une série de défaillances et de déboires de trésorerie et à l’arrestation de son Directeur Général, Abdel Baghi Ould Ahmed Bouha, la NBM, qui était sous administration provisoire, en 2022, était insolvable.

La situation, au rouge, de la trésorerie de la NBM, avait d’ailleurs découragé son rachat par la société́ immobilière canadienne Westbridge Mortgage REIT (WMR) dont les négociations pour sa reprise, en 2020, avec la BCM n’avaient pas abouti.

Après le constat de faillite de la NBM, créée pourtant en 2014 seulement, la BCM avait entrepris, sous le magistère de l’actuel gouverneur, la procédure de sa liquidation et assuré les déposants réels qu’ils seraient remboursés rubis sur ongle. La prise en charge de cette liquidation de la NBM par la BCM a amorti ses effets pervers sur le système financier national.

L’affaire de la NBM est donc théoriquement terminée avec la fin du délai de recours (15 jours) des plaignants depuis l’annonce, le 27 février 2024, de l’évaluation définitive par le juge liquidateur des créances de ladite banque.

Suite à une série de fragilités constatées par les autorités de tutelle, une loi de réforme adoptée en 2018, est venue imposée une plus grande rigueur dans la règlementation des établissements de crédit en Mauritanie pour préserver le système financier d’éventuels soubresauts.

JD



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 3592

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)