05-04-2024 10:18 - Chronique: Entre Nous / Par Sneiba El Kory

Chronique: Entre Nous / Par Sneiba El Kory

Le Calame - À entendre égrener des sept cents milliards et poussière par-là, cent cinquante milliards par-ci ou encore vingt-six milliards ailleurs, ce n'est visiblement pas l'argent qui nous manque !

En tout, quelque mille milliards, nouvelles ou anciennes ouguiyas peu importe. Si l’on y ajoute la valeur des quatre mille villas qui nous appartiennent à Las Palmas, des quelques autres centaines toujours luxueuses à Casablanca et les quelques dizaines à Paris, New-York, Londres, Médine, Dakar ou Bamako, ça nous fait combien ?

Combien de milliards de milliards de milliards, puisqu'on y est et que nos responsables veulent nous donner le tournis avec leurs nombres ? Ajoutez à tout cela la dette extérieure et intérieure. Puis mélangez et buvez : c'est le médicament du jour ! Mais on continue tout de même à nous parler de couches vulnérables, populations de Nouadhibou, gens du Hodh ech-Chargui.

Alors que si l’on regarde ne serait-ce qu’un peu, y a vraiment pas grand-chose : une dizaine de puits, quelques milliers de cash-transfert ; exagérons même : un millier de classes scolaires.

Et j'oublie certainement quelques réalisations comme les ftours de son Excellence Monsieur le Président avec quelques élèves d'un établissement d'excellence, un groupe de personnes aux besoins spécifiques – ex-handicapées… – quelques bénéficiaires des prestations de Taa'zour ou encore des militaires d'une zone éloignée.

Ne dit-on pas que l'argent ne se mange pas deux fois ? Avec justesse, certes, tout comme il est impensable d'avoir le beurre et l'argent du beurre. Exemple : tu me donnes un marché, tu veux avoir ta commission, tu veux un travail dans les délais et dans les normes, ça, c'est impossible.

Et le bureau d'études, on les met où ? Et ceux ou celles qui ont facilité ou modéré l'obtention de la soumission ? Et les services techniques du ministère de tutelle qui l’a lancée? Et puis on nous demande après où est passé l'argent ? Ceci n'est pas fini dans les délais. Ceci est cela. Ceci est ceci. Salut !

Sneiba El Kory




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 1155

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • maham68 (H) 07/04/2024 22:58 X

    Effectivement ceci est bien cela,ceci est bien ceci