24-05-2024 14:01 - Droits de l’homme : Les autorités lancent une plateforme pour recevoir les plaintes de violation

Droits de l’homme : Les autorités lancent une plateforme pour recevoir les plaintes de violation

La Dépêche - Les autorités mauritaniennes ont mis en place une plateforme numérique pour « recevoir et traiter les plaintes relatives aux atteintes éventuelles aux droits de l’homme » dans le pays, a-t-on officiellement annoncé jeudi à Nouakchott du commissariat en charge des droits de l’homme dans le pays.

La plateforme dénommée «Himayeti » (Ma protection) est encore présentée comme « un moyen moderne et un pilier essentiel pour la promotion et la protection des droits de l’homme » en Mauritanie précisent les mêmes sources.

Dans un communiqué publié à ce sujet, le commissariat précise que cette initiative a été prise sur une directive du président, Mohamed Cheikh Ghazaouni afin de « promouvoir et protéger les droits de l’homme dans le pays et pour développer un système unifié et complémentaire pour la gestion des plaintes et des réclamations à la hauteur des aspirations des citoyens ».

Une initiative similaire portant sur la mise en ligne d’un NUMERO VERT dédié spécifiquement à la dénonciation de cas éventuels d’esclavage avait déjà mis en ligne il y a bientôt un peu plus d’une année par le biais de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) pour lutter contre les réminiscences de l’esclavage dans le pays.

Des caravanes de mobilisation contre ce phénomène de société avaient également été organisées, en présence d’ambassadeurs occidentaux dans le pays.

Mais aucune évaluation de l’efficacité de cet outil de dénonciation par les citoyens et notamment les victimes ou leurs proches n’a jusqu’ici été faite.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 6445

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)