19-06-2024 03:37 - Conférence de presse des porte-paroles du candidat Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani [Photo/Reportage]

Conférence de presse des porte-paroles du candidat Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani [Photo/Reportage]

EN BREF | #Cridem – Ce mardi 18 juin 2024, les porte-paroles du candidat Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, en l’occurrence Mme Aissata Lam et M. Abdallahi bah Nagi Kebd, faisaient face à la presse. Les deux ont présenté les grandes lignes du bilan écoulé du candidat président, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

« 1,5 million de personnes ont bénéficié du programme social de Taazour. Nous avons plus de 100.000 familles couvertes aujourd’hui par l’assurance maladie. Les pensions de retraite ont été doublées et la masse salariale est passée de 150 milliards MRO en 2019 à 240 milliards MRO en 2024, soit une hausse quasiment de 100 milliards MRO », a indiqué Mme Lam.

Le bilan dans le domaine de l’éducation, de la santé, de l’accès à l’eau potable, des routes, a été également passé en revue par Aissata Lam.

Abordant le volet économique du bilan économique du président Ghazouani, elle rappellera que le taux de croissance a doublé entre 2021 et 2024, passant de 2,4% à 4,3%. « On est passé d’une dette extérieure qui représentait 76/100 du PIB, en 2019, à 46/100 en 2023 », souligne-t-elle.

Le passage en revue du bilan de Ghazouani a également concerné le domaine de l’agriculture. Sur ce point, Aissata Lam a rappelé que la Mauritanie assure aujourd’hui, « 90% de ses besoins », notant avec satisfaction « une progression intéressante pour les produits maraichers et un essor encourageant pour la production de blé».

Lors de cette conférence de presse, les deux porte-paroles sont revenus sur le programme électoral du candidat Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Parmi les annonces phares : la création d’une Agence nationale indépendante de lutte contre la corruption, l’électrification de 900 localités, la construction d’un agropole à Rosso, l’augmentation des dépenses du secteur de l’éducation qui va passer à 5,5% du PIB d’ici 2029…

Rédaction@CRIDEM

----


Avec Cridem, comme si vous y étiez...
























































Commentaires : 1
Lus : 1624

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • clean clean (H) 19/06/2024 12:48 X

    Vous perdez votre temps. Ce que ghazouani n’a pas pu faire en 5 ans il ne le fera pas lors du deuxième mandat. Vous mêmes, vous n’êtes pas convaincus de ce que vous dites. Le peuple mauritanien dans son ensemble aspire au changement. L’ère ghazouani est une vraie catastrophe. Au vu des meetings il doit tirer les conséquences qui s’imposent en cédant le pouvoir à son successeur s’il veut sortir par la grande porte. Wa salam