05-07-2024 20:39 - Mauritanie : plus de 100 morts et disparus après le naufrage d’une embarcation de migrants

Mauritanie : plus de 100 morts et disparus après le naufrage d’une embarcation de migrants

D'après les survivants, leur bateau avait quitté la frontière Sénégal-Gambie avec 170 migrants à bord. Uniquement neuf personnes, dont une petite fille de cinq ans, ont été sauvées, laissant des dizaines de disparus. Qu'est-il arrivé aux autres ?

Un naufrage tragique en Atlantique

Une tragédie dans l’océan Atlantique. Près de 90 migrants ont péri lors du naufrage de leur bateau, alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Europe. Le sinistre est survenu au large des côtes de la Mauritanie.

Leurs corps ont été retrouvés par les gardes-côtes mauritaniens qui ont également réussi à sauver neuf personnes, dont une fillette de 5 ans.

Des conditions effroyables

Selon les survivants, “les conditions de la traversée étaient terribles”. En effet, ces migrants africains, qui fuient la pauvreté et le manque de perspective, embarquent souvent clandestinement sur des bateaux précaires.

Leur destination première ? L’archipel des Canaries, véritable porte d’entrée de l’Europe. Pour atteindre cet eldorado, ils brave le soleil, la faim, la soif et endurent plusieurs jours de navigation.

Une route migratoire en hausse

Cette route migratoire atlantique est de plus en plus empruntée. En 2023, on a noté une augmentation de plus de 100% de l’arrivée des migrants aux Canaries, soit un total de 39 910 personnes, selon le gouvernement espagnol.

Les ONG demandent du changement

Face à ces tragédies qui se multiplient, les ONG appellent à une amélioration des conditions de migration.

"Une politique de jeunesse plus efficace” et “l’amélioration des conditions de vie des populations” sont parmi leurs demandes. Elles prônent également pour la “promotion de voies de migration sûres et légales”.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1877

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)