03-12-2013 18:54 - Tahra Mint Hembara, Ousmane Gangué, Cheikh O. Lebiadh et The Henhouse Prowlers autour d’un déjeuner [PhotoReportage]

Tahra Mint Hembara, Ousmane Gangué, Cheikh O. Lebiadh et The Henhouse Prowlers autour d’un déjeuner [PhotoReportage]

Autour d’un déjeuner Chez Nafi, à Ilot C, l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Nouakchott a réuni samedi 30 novembre Tahra Mint Hembara, Ousmane Gangué, Cheikh Ould Lebiadh et The Henhouse Prowlers qui est de passage en Mauritanie dans le cadre d’un programme du département d’Etat américain qui a pour but de favoriser l’échange culturel avec les pays africains.

La veille, The Henhouse Prowlers s’était produit au Conservatoire International de Musique et des Arts de Nouakchott (CIMAN). Un événement qui avait réuni un gratin du monde musical mauritanien comme Mohamed Séyid, Cheikhna Bakary dit Maestro, Hamath Ka, Coumba Salla Diawouné, Dioba Guèye, Mister X, Alémia Mint Séyid, Fama Mbaye ou encore Ousmane Gangué et Cheikh Ould Lebiadh.

Un syncrétisme musical et culturel qui a fait vaciller Ben Wright, un des fondateurs de The Henhouse Prowlers créé en 2004 à Chicago, aux Etats-Unis d’Amérique.

"Ce fut une expérience musicale hallucinante. J’ai découvert une diversité culturelle incroyable. Dans chaque prestation des artistes, il y’avait une différence musicale impressionnante. Il y’avait une multitude de genres musicaux. C’était vraiment enrichissant", a-t-il révélé, lors du déjeuner.

Comme au CIMAN, la musique a été également au rendez-vous chez Nafi. Ainsi, des duos destinés à favoriser le mélange des cultures et des genres musicaux ont été vite improvisés par les artistes qui se sont laissés entraînés dans le flot de leur inspiration et de leur sensation.

L’énergique voix d’Ousmane Gangué, celle réchauffant de Cheikh Ould Lebiadh sans oublier le super apéro de Tahra Mint Hembara mêlés aux répliques et propositions de The Henhouse Prowlers sur fond de bluegrass popularisé par Bill Monroe ont laissé plus d’un, confondus. Le déjeuner avait également réuni Baby Sarr, directeur du CIMAN et Lamine Kane, fondateur de Nouakchott Music Action (NMA).

Babacar Baye Ndiaye


Avec Cridem, comme si vous y étiez...






















Commentaires : 0
Lus : 4107

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)