20-01-2021 08:00 - Election CAF – Ahmed Yahya : La FFRIM dénonce les attaques de la presse sénégalaise

Election CAF – Ahmed Yahya : La FFRIM dénonce les attaques de la presse sénégalaise

Africa Foot United - Le chargé de communication de la Fédération de Football de la République Islamique de Mauritanie (FFRIM) Brahim Sow Deïna s’est prononcé à propos de récentes publications de la presse sénégalaise au sujet de la candidature du mauritanien Ahmed Yahya.

Il y a quelques jours, la Confédération Africaine de Football (CAF) a annoncé la validation de la candidature du sénégalais Me Augustin Senghor et l’ivoirien Jacques Anouma. L’instance africaine a annoncé qu’il fallait faire des recherches supplémentaires pour la validation de la candidature du sud-africain Patrick Motsepe et du mauritanien Ahmed Yahya.

Face à cela, le journal sénégalais Record a critiqué la non validation de la candidature du mauritanien avec à la Une le titre « Ahmed Yahya emporté par la Oumra ». Une phrase considérée comme une critique selon le chargé de la communication de la FFRIM.

« Bizarrement, sur les quatre candidats en lice pour la présidence de la CAF, seul le mauritanien dérange visiblement la presse sénégalaise visiblement. Sur la majorité des articles que j’ai eu à lire, seul Ahmed Yahya est ouvertement attaqué. Je ne comprends vraiment pas pourquoi les autres prétendants ne sont pas logés à la même enseigne ? », a affirmé Brahim Sow Deïna.

En poursuivant, ce dernier déplore cet état d’esprit et rappelle également les bonnes actions d’Ahmed Yahya à l’endroit du Sénégal lors de l’Assemblée Générale élective de 2017 tout en rappelant que la presse mauritanienne respecte Me Augustin Senghor.

« En Mauritanie, personne n’a jamais eu à écrire le moindre mot vis-à-vis du Président Augustin Senghor. Si au Sénégal, une certaine presse opte pour cette campagne de dénigrement envers Ahmed Yahya, cela ne l’honore pas. Surtout, que cette même presse fait preuve de beaucoup de bassesse dans ses attaques, qui n’ont que pour objectif de discréditer le Président de la FFRIM. Ce même Président, qui a veillé à la bonne tenue de l’Assemblée Générale élective de la FSF en 2017 », a conclu le responsable de la FFRIM.

Par Faudel Amoussou




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 3912

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • nemahaidara (H) 20/01/2021 11:25 X

    Monsieur SOW nous souhaitons vivement que notre candidat soit élu mais ne faite pas d'amalgame . Notre presse pouvait aussi relever ce défi de la "presse" sénégalaise mais vous en tant que responsable de sport vous ne devrez pas descendre au niveau d'une presse libre . Difficile à comprendre qu'un titre de presse vous fasse tel effet . Si demain insha allah notre candidat était élu allait vous répondre à la presse du monde entier qui critique souvent la CAF ? Non monsieur arrêtez de jouer à la vierge effarouchée. on sait en 1989 les apport négatifs de la presse et des réactions qu'ils ont suscité chez nous et au Sénégal ... De grâce continuons la campagne pour mériter la victoire au lieu de s'en prendre à une presse qui n'a aucune influence sur le prochain vote . Rendez service aux peuples sénégalais et mauritaniens en évitant de s'en prendre à une "certaine presse" même si aucune presse mauritanienne ne s'en est prise à Mr SENGHOR , ce qui était pourtant son droit s'il y'a à écrire sur lui , et sûrement il y'en a ...

  • PERCAL (H) 20/01/2021 08:58 X

    ne répondez pas à la faiblesse du Candidat sénégalais qui se refugie d'arrière la presse.