26-07-2021 15:51 - Mauritanie : le couvre-feu allongé dès demain mardi pour faire face à la propagation du coronavirus

Mauritanie : le couvre-feu allongé dès demain mardi pour faire face à la propagation du coronavirus

Sahara Médias - Les autorités mauritaniennes ont annoncé ce lundi l’augmentation des heures du couvre-feu qui débutera désormais à 20 heures au lieu de 22 heures, afin de faire face à la propagation du coronavirus dans le pays.

Cette décision a été prise à l’issue d’une réunion extraordinaire du comité interministériel chargé de la lutte contre le coronavirus présidée par le premier ministre Mohamed O. Bilal, après l’augmentation inquiétante des décès, des cas critiques et des contaminations quotidiens.

La commission a également insisté sur la nécessité de disponibiliser les moyens de la prise en charge des malades et notamment l’oxygène dans les structures de santé.

La réunion a également évoqué « la situation particulière de la ville de Nouadhibou » qui enregistre quotidiennement un nombre croissant de cas de la maladie.

Les nouvelles mesures prévoient également un allégement de la présence des fonctionnaires dans leurs lieux de travail au strict nécessaire.

Il a été également décidé de mobiliser l’ensemble des ressources humaines de la santé disponibles, d’en améliorer les capacités et les encourager afin d’assurer une meilleure prise en charge des malades, selon le communiqué publié par le comité interministériel.

Autre mesure annoncée le lancement d’une vaste campagne destinée à accélérer la vaccination, notamment parmi les personnes âgées et celles souffrant de maladies chroniques et à œuvrer à assurer la disponibilité des vaccins.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2018

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • moukhabarat (F) 26/07/2021 18:35 X

    Rien n'est plus ridicule que le couper/coller en matière de politiques. Le couvre feu a été institué dans les pays occidentaux et d'autres pays du tiers monde non musulmans parce que la nuit est l'occasion des fêtes bien arrosées dans les bars et autres boites de nuit. L'Afrique du Sud est allé jusqu'à interdire la vente d'alcool. Nous avons des habitudes nocturnes très différentes. En revanche le port du masque et le lavage des mains doivent être promues et leur surveillance musclée surtout dans les lieux publics doit être la priorité du Ministère de la Santé.