25-05-2022 15:03 - Pêche : symposium international à Nouakchott sur les petits pélagiques et leurs habitats

Pêche : symposium international à Nouakchott sur les petits pélagiques et leurs habitats

AMI - Les petits pélagiques constituent la plus grande partie de la richesse halieutique exploitée dans la région nord-ouest africaine, a affirmé le mardi, le ministre des Pêches et de l’Économie maritime, M. Mohamed Ould Abdinne Ould Maayif.

Le ministre a tenu ces propos à l’occasion de sa supervision de la cérémonie de lancement d’un symposium international sur les petits pélagiques et leurs habitats face à l’intensification de l’exploitation, au grand nombre des usagers et aux changements climatiques, estimant la production annuelle de ces espèces à 2,5 millions de tonnes environ, soit plus de 80% des captures totales dans cette région.

« Ce potentiel joue un rôle économique et social important en termes de contribution significative à la sécurité alimentaire et à la création d'emplois dans la sous-région », a-t-il ajouté, mettant en exergue, l’accroissement spectaculaire des activités halieutiques consécutif aux développements récents dans l'exploitation de cette richesse et la diversification de son utilisation.

« L’évaluation scientifique moderne de l'état des réserves de petits pélagiques montre une diminution de la masse vivante de ces espèces, en raison des effets précités et de la faible concertation entre les pays qui se partagent cette richesse », a précisé Ould Maayif, selon lequel, la situation actuelle des stocks appelle tous à accorder un intérêt accentué à ce potentiel, afin d'en assurer une exploitation durable harmonisant entre la préservation de la richesse et la maximisation de ses rendements sociaux et économiques tout en parant aux causes qui pourraient conduire à son effondrement.

« La Mauritanie accorde une attention particulière à la préservation et à la pérennisation de cette richesse en application des directives de Son Excellence le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, visant à promouvoir le secteur et à en faire un levier de l'économie nationale », a dit le ministre, selon lequel, dans son souci de concrétiser cette vision, le pays a mis en place une stratégie des pêches et de l'économie maritime articulée sur la préservation des richesses maritimes et de leur environnement tout en s’employant à tirer profit des secteurs de l'économie maritime et de la bonne gouvernance dans ce domaine.

« Ce symposium international vise, entre autres, à mettre à jour les connaissances scientifiques sur les petits pélagiques dans la région nord-ouest africaine en abordant de nombreux sujets cruciaux liés principalement aux ressources halieutiques, leurs habitats, leurs systèmes d'exploitation, leurs rendements économiques et sociaux et les meilleures façons de les gérer », a-t-il conclu.

« Les petits pélagiques jouent un rôle écologique primordial, puisqu’ils constituent un maillon essentiel de la chaîne alimentaire maritime, se nourrissent principalement de plancton marin, qui est l’aliment de nombreux autres êtres vivants, d’où les déséquilibres des écosystèmes qui peuvent résulter de leur épuisement », a mis en exergue, quant à lui, le Directeur Général de l'Institut Mauritanien des Recherches Océaniques et des Pêches (IMROP), M. Mohamed El Hafedh Ould Ejiwen.

« « Ces poissons sont confrontés en Afrique du Nord-Ouest à de grands défis, dont certains sont liés à la surexploitation, et d'autres aux aléas naturels tels que les changements climatiques, qui interpellent les bonnes volontés à prendre conscience de la situation critique dans laquelle se trouve ce potentiel et d’œuvrer en conséquence pour sa régénération et sa préservation », a-t-il poursuivi, insistant à ce propos sur la forte corrélation entre la gestion durable et la disponibilité d'informations scientifiques complètes et actualisées sur le potentiel, ses habitats et les moyens de l'exploiter.

Prenant à son tour la parole, le représentant du Partenariat régional pour la conservation marine et côtière en Afrique de l'Ouest (PRCM, M. Ahmed Senhoury, a salué les efforts mauritaniens déployés dans le domaine de la gouvernance, et illustrés, dira-t-il, par l'adhésion de la Mauritanie à l'Initiative pour la Transparence des Pêches, où la Mauritanie est perçue comme étant le premier État à satisfaire les critères pour rejoindre cette corporation internationale, soulignant enfin la nécessite d’entretenir les côtes mauritaniennes riches en ressources halieutiques renouvelables.

Le représentant de l'Organisation mondiale pour l'alimentation et l'agriculture, M. Alexandreer Hain, a souligné pour sa part, l'importance des petits pélagiques pour l'Afrique du Nord-Ouest, où ils représentent 80% des quantités capturées et 70% des revenus, rappelant aussi leurs autres avantages dont la création d'opportunités d'emplois et la contribution à la sécurité alimentaire.

« Un potentiel d’un volume aussi gigantesque nécessite des politiques judicieuses de préservation, de gestion et d'utilisation optimale pour sa pérennité et son renouvellement », a-t-il conclu.

Les 300 participants à ce symposium international venus d 17 pays d'Afrique, d'Europe et d'Asie débattront des thèmes liés à l'impact des changements climatiques, aux caractéristiques biologiques et écologiques des petits pélagiques, à la chaîne de valeur, aux rendements économiques et sociaux, aux systèmes d'exploitation et à la gouvernance.

L’évènement est organisé par l’IMROP en partenariat avec le PRCM avec l’appui de la FAO et d'autres partenaires.

Des membres du gouvernement, le secrétaire général du ministère du département et d'autres personnalités officielles ont pris part à cette rencontre internationale.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 596

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)