18-12-2023 23:15 - La Mauritanie et le Fonds saoudien pour le développement signent un accord de prêt

La Mauritanie et le Fonds saoudien pour le développement signent un accord de prêt

AMI - Le ministre de l’Économie et du Développement durable, . Abdessalam Ould Mohamed Saleh, a signé, lundi à Nouakchott, avec le PDG du Fonds saoudien pour le développement, M. Sultan Ben Abdel Rahman Al-Murshid Ali, un accord de prêt dédié au financement du projet de création et d’équipement d’instituts spécialisés dans des domaines vitaux.

Le montant du prêt est de 150.000.000 rials saoudiens, soit environ 1.580.000.000 (un milliard cinq cent quatre-vingts millions) Ouguiya, alloué pour soutenir le système national d’enseignement supérieur à travers la création et l’équipement de deux instituts spécialisés à l’intérieur du pays, l’un pour l’administration des affaires dans la ville de Kiffa, et l’autre pour les sciences de l’éducation dans la ville de Tidjikja.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le ministre de l’Économie et du Développement durable a indiqué que les relations historiques distinguées entre la République islamique de Mauritanie et le Royaume d’Arabie saoudite ont été et continuent de contribuer fortement au développement économique et social de la Mauritanie à travers des projets d’envergure incluant divers secteurs vitaux.

Il a ajouté que les généreux prêts et dons accordés à notre pays par le Royaume frère d’Arabie saoudite par l’intermédiaire du Fonds saoudien pour le Développement ont jusqu’à présent atteint plus d’un milliard de dollars américains.

Il a souligné que la promotion du secteur de l’éducation et l’accroissement du développement humain est l’une des priorités majeures du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, que le gouvernement s’efforce d’incarner comme moyen de moderniser l’économie nationale et de répondre aux aspirations de la société, la jeunesse en particulier.

Il a souligné que la création de ces deux instituts s’ajoute à un institut supérieur vétérinaire dans la ville de Néma et un autre pour l’agriculture dans la ville de Kaédi, dont la convention de financement a été récemment signée avec la Banque islamique de Développement.

Dans le même contexte, le ministre a confirmé que des travaux sont en cours pour financer deux nouveaux instituts dans les villes d’Akjoujt et d’Atar, l’un pour les mines et l’autre pour la côte et le désert.

Pour sa part, le PDG du Fonds saoudien pour le Développement a salué les relations de développement entre le Fonds et la République islamique de Mauritanie qui s’étendent sur environ 45 ans.

Il a ajouté que le Fonds saoudien pour le Développement accorde une grande attention au soutien des secteurs de développement en Mauritanie à travers les projets et programmes de développement qu’il finance, notant que le Fonds a accordé au cours des dernières années 19 prêts de développement pour financer 17 projets et programmes de développement d’une valeur de plus de 625 millions de dollars, en plus des généreuses subventions accordées par le gouvernement du Royaume d’Arabie saoudite à travers le Fonds pour financer 28 projets de développement d’une valeur de plus de 151 millions de dollars afin de contribuer à la croissance et à la prospérité de nombreux secteurs de développement vitaux.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Niang Mamadou, du secrétaire général du ministère de l’Économie et du Développement durable, de l’ambassadeur saoudien en Mauritanie et de plusieurs responsables du ministère de l’Économie et du Développement durable et du Fonds saoudien pour le développement.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 1360

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)