12-01-2024 23:07 - La fille de l’ancien président en garde à vue pour une sombre affaire de charlatanisme (détails)

La fille de l’ancien président en garde à vue pour une sombre affaire de charlatanisme (détails)

Taqadomy - Le journal Taqadoumy a obtenu les détails particuliers sur les circonstances de l’arrestation d’Asma Abdel Aziz, fille de l’ancien président, de sa tante Tarba Abdel Aziz et d’un de leurs proches.

Selon des sources sécuritaires, l’arrestation s’est produite jeudi par hasard, alors que des membres de la Direction des renseignements surveillaient un appartement du quartier Plage dans lequel réside un Malien. Selon des informations le concernant, il est soupçonné de contrefaçon de billets de banque. ‎

Selon la source, au cours du suivi, deux femmes sont entrées dans l’appartement, accompagnées d’un homme.

Les policiers ont trouvé le groupe susmentionné, en compagnie du Malien en train de pratiquer la sorcellerie, au moyen de cornes dégoulinantes de sang, provenant d’une vache fraîchement abattue, d’une quantité de bougies, du drapeau national et d’une photo de Mohamed Ould Abdel Aziz, de bouteilles, liquides et autres objets.

La police a conduit le groupe au commissariat de Tevragh Zeina 2, puis a relâché les deux femmes (Asma et Tarba) et maintenu le charlatan et le médiateur pour enquête.

L’affaire est liée à un processus de charlatanisme et de magie que le sorcier malien réalisait au nom des deux femmes. D’ailleurs, elles ont fait venir l’intéressé, lui ont loué un appartement et lui ont versé une avance de 700 000 MRO, selon les sources.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 2
Lus : 4349

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (2)

  • mystere1 (F) 15/01/2024 15:08 X

    On dit, que, quand la personne, a peur, ou a des soucis, elle ne peut, plus, dès fois, se contrôler, de ses actes, on peut perdre le contrôle, si on craque, à cause, d'un Foi faible, envers Dieu, ainsi, tous les moyens sont bons, pour libérer, papa !, je la comprends, cette Asma, fille chérie à son père.

  • ouldsidialy (H) 13/01/2024 04:40 X

    AH les sociétés musulmanes et la magie ! Un grand nombre y a recours ou la redoute tout en le niant. La cohérence serait de criminaliser les magiciens en même temps que les usagers. L'absurdité est d'encombrer les tribunaux avec des délits de libertés de croyances. Les sociétés chrétiennes pratiquent la magie et les exorcismes (équivalent de la Roukia par un prêtre ou pasteur); bon nombre d'entre elles ont fichu la paix aux acteurs et usagers et ne s'en portent pas plus mal.