26-05-2024 17:11 - Quand est-ce qu’un Haratine sera élu président de la Mauritanie ?

Quand est-ce qu’un Haratine sera élu président de la Mauritanie ?

Adrar-info - Qu'on le veuille ou non, les haratines, sont les maitres de la Mauritanie, en ce qu’ils constituent le socle social qui assure son développement , sa cohésion et sa stabilité dans le temps.

Il est vrai que la définition du terme « Haratine » reste floue et ambiguë. Pour certains, il s’agit de « descendants d’esclaves », même si les ancêtres de la majorité d’entre eux sont libres bien avant l’indépendance nationale.

Pour d’autres, il s’agit d’un groupe social , distinct: Biologiquement différent des maures (beidanes, arabes) auquel il est assimilé et culturellement différent des négro-africains (peuls, soninké,ouolof ) desquels il est originaire.

Ce particularisme des Haratines cultive en eux, un amour maternel envers la patrie, plus ancré et plus intime que celui, qui lui est voué par les deux autres groupes cités. Ils ne scrutent pas au Nord (maghreb arabe) comme les premiers, ni au Sud ( Afrique noire) comme les seconds . C’est en cela qu’ils constituent la charnière du corps social et le pivot principal autour duquel gravite le reste.

Ce sont eux , en effet, qui ont supporté et supportent toujours les plus lourds chantiers de construction et développement du pays : activités agricoles, pastorales ,industrielles, domestiques, artisanales, de pèche, de sécurité , de transport , du secteur informel etc.

En raison de la marginalisation dont la plupart d’entre eux étaient victimes avant l’accession du pays à l’indépendance nationale, les Haratines sont habités par l’obsession de prendre leur revanche sur l‘histoire, dans le domaine du savoir.

Ils sont désormais, aujourd'hui, pour la plupart d'entre eux, instruits et exercent dans tous les domaines.

Leur taux démographique aidant, et leur facilité de métissage ( mariage mixte ) avec les autres composantes nationales, permet d’ attester, sans grand risque de se tromper , que les haratines sont le régulateur naturel de la cohésion sociale du pays. Reste que la question qui se pose souvent est : quand est-ce qu’un Haratine sera élu président de la Mauritanie ?

Trois expériences vécues dans le monde peuvent contribuer à imaginer une réponse : En Afrique du Sud, un « Hartani » au nom de Nelson Mandela a accédé au pouvoir, après avoir attendu de 1943 (membre de l’ANC) jusqu’en 1994.

Aux Etats Unis d’Amérique, un autre hartani du nom de Barack Obama a attendu que passent avant lui, sur le fauteuil présidentiel, 43 chefs d'Etat blancs.

Plus prés de nous, la république du Soudan, grâce à la rencontre autour du fleuve le Nil, d'agriculteurs d’origine africaine et d'autres d'origine arabe, un métissage social , au fil du temps , a fait naitre des générations « café au lait » où la couleur de la peau et les origines sociales ne constituent plus un facteur ségrégatif, surtout en ce qui concerne le poste de président de la république !

Cette dernière configuration au soudan se vivra dans quelque temps en Mauritanie.

En attendant, va-t-on voir ces jours ci, un hartani parmi les deux engagés dans la compétition électorale, conquérir le fauteuil présidentiel? Demain, parlera!!!

Ely Salem Khayar
Adrar-info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Source : Adrar-info
Commentaires : 4
Lus : 2309

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • Ya-Biladi (H) 26/05/2024 23:27 X

    Mr Ely, c’est une grande question d’actualité Nationale et sous régionale, certains mauritaniens y croient encore et d’autres ne veulent pas y croire, mais je vais vous dire que la Mauritanie ne sera un pays respectable et respecter que, quand on aura changé le système de vote tribale et régionale qui gangrène le pays et les alentours du pouvoir.

  • Ya-Biladi (H) 26/05/2024 23:26 X

    Mr Ely, si dans les autres pays le changement a eu lieu en fonction des plus pauvres et ceux qui n’attendaient pas le pouvoir, chez nous, nos intellectuels harratins rêvent de ce jour de la démocratie et ils y croient fermement, seulement, ceux qui sont en face choisirai un chinois ou un polonais qui parle arabe a la place du harratin, donc Mr Ely, moi je ne suis pas optimiste avec ce système truffé de menteurs, de voleurs de deniers public, de tribaliste, de régionaliste, des généraux tribaux et racistes qui tiennent le pouvoir par les armes et gouvernent de force sans idée Nationale, ni cohésion nationale, donc sans être militaire aucun civil ne peut être président dans ce pays quel que soit la situation.

  • Ya-Biladi (H) 26/05/2024 23:24 X

    Ould Abdel Aziz avait dit la dernière fois que Biram avait gagné les élections et que c’est lui-même qui a donné la victoire à Ghazouani tout en renversant les résultats. Donc il ne faut pas s’attendre a grand-chose avec ces gens qui n’ont de la Mauritanie que le commerce et le mensonge, je pense que Ghazouani plongera le pays dans un désastre économique incommensurable, pour 5 autres années, celui qui va prendre après lui sera obligé de corrigé pendant 10 ans, pour atteindre le minimum de vie de ceux qui seront là encore.

  • Ya-Biladi (H) 26/05/2024 23:04 X

    Voté ou pas voté Ghazouani, les dès son bipé et le vol du suffrage est enclenché pour Ghazouani, je ne pense que ni Biram, ni El Ide et autres candidats ne passera avant Ghazouani, le résultat final est connu par le système et le lobby qui entoure Ghazouani.