07-06-2024 18:46 - Mohamed Bouamatou reçoit les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur de la République Française [Photoreportage]

Mohamed Bouamatou reçoit les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur de la République Française [Photoreportage]

EN BREF | #Cridem – M. Mohamed Bouamatou a reçu, ce jeudi 6 juin 2024, lors d’une cérémonie, à l’ambassade de France à Nouakchott, les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur.

La médaille lui a été remise par l’ambassadeur de France en Mauritanie, SEM. Alexandre Garcia, au nom du président français, Emmanuel Macron.

Dans son discours, l’ambassadeur de France en Mauritanie a affirmé : « Si le Président de la République, Emmanuel Macron, vous a attribué cette distinction sur sa réserve personnelle, cher M. Bouamatou, c’est pour honorer votre brillant parcours professionnel mais aussi et surtout votre engagement pour la promotion et le rayonnement de la langue et de la culture françaises en Mauritanie, à travers l’Alliance Française de Nouakchott, et, plus largement, votre proximité avec la France ».

De la création de la GBM à celle de l’hôpital ophtalmologique, en passant par la Fondation pour l’égalité des chances en Afrique, SEM. Alexandre Garcia est largement revenu sur le riche parcours de M. Mohamed Bouamatou. « Vous êtes resté un ami fidèle de la France », a témoigné M. Garcia, à M. Mohamed Bouamatou.

Voici le discours prononcé, à cette occasion, par M. Mohamed Bouamatou :

• Excellences Messieurs les membres du corps diplomatique et consulaire ;

• Chers frères et amis ;

• Mesdames et Messieurs ;

Permettez-moi d’entamer mon allocution par adresser mes sincères remerciements à Monsieur l’Ambassadeur Alexandre Garcia, pour le portrait qu’il vient de dresser de moi, avec beaucoup de courtoisie et de style, dignes d'un diplomate chevronné et d'un orateur accompli en langues et civilisations orientales.

Merci encore, Excellence, de m’avoir offert l’heureuse occasion de partager ce moment de fierté et de reconnaissance avec des membres de ma famille et quelques-uns de mes amis et anciens collègues et collaborateurs.

Sans leur affection, leur loyauté, leur fidélité et leurs compétences, je n’aurais accompli les œuvres que vous venez de mentionner, Monsieur l’Ambassadeur.

Je pense, en premier lieu, à ma mère, Ghlana, paix à son âme, que j’ai vue pour la dernière fois le 15 juin 2012, et qui est restée séparée de moi pendant sept longues années d’exil.

Certainement, elle serait heureuse de savoir que son fils Mohamed reçoit aujourd’hui les insignes de la légion d’honneur.

Ceci dit, permettez-moi aussi d’exprimer ma profonde gratitude et mes vifs remerciements à Son Excellence Monsieur Emanuel Macron, Président de la République Française, pour m'avoir accordé cette haute distinction, qui, depuis Napoléon, représente une référence et une source de fierté inestimable.

Bien entendu, il est de mon devoir de renouveler ma gratitude et mon engagement aux côtés de Son Excellence le Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

N’eut été son courage face à la vérité, je ne serais pas aujourd’hui, moi et d’autres personnes présentes ici, honorés et confortés dans notre chère patrie, après une décennie d’exil arbitraire et d’injustice systématique.

Honorable assistance ;

La France, berceau de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, a toujours été un pays accueillant et hospitalier pour moi et pour mes enfants qui y ont suivi leur éducation dans de prestigieuses universités, alors que le régime dictatorial de la décennie de plomb œuvrait d’arrache-pied à enfoncer les morsures de mon exil.

Le Groupe BSA, la Fondation Bouamatou et son hôpital ophtalmologique ont été persécutés et moi-même j’ai été menacé par un ministre de la santé, sur ordre du dictateur.

Je remercie ceux qui ont tenu avec bravoure et ont cru à l’utilité publique de la Fondation (je pense particulièrement aux ministres de la santé : Mohamed Lemine Ould Selmane, Boijel Ould Houmeid et Ba Housseinou).

En fondant le Groupe Bouamatou, j’ai choisi comme valeurs de bases : la loyauté, le dévouement, l’intégrité, l’assiduité, la compétence, le professionnalisme, la disponibilité, l’honorabilité, l’humilité, la courtoisie et l’humour.

La fidélité est un trésor éternel. Et ce soir, parmi mes invités, il y’a des amis et des employés de ma maison qui m’ont accompagné dans l’épreuve de l’exil.

J’ai toujours été passionné par mon métier d’hommes d’affaires , et aujourd’hui, je trouve la même passion dans les œuvres caritatives pour lesquelles je consacre désormais la majeure partie de mon temps.

Que Dieu, Le Tout Puissant, nous accorde la force et les moyens de persévérer sur la voie de l’assistance aux démunis et à contribuer au développement et à la prospérité de notre chère Mauritanie.

Merci d’être venus et merci pour votre aimable attention.

Vive la Mauritanie.

Vive la France.

----

Rédaction@CRIDEM


---


Avec Cridem, comme si vous y étiez...




















































































































































Commentaires : 0
Lus : 5062

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)