11-06-2024 09:31 - Présidentielle en Mauritanie : à chacun son observatoire

Présidentielle en Mauritanie : à chacun son observatoire

Le360afrique - Dans la perspective de l’élection présidentielle prévue le 29 juin, le gouvernement a activé l’Observatoire national pour la surveillance des élections (ONSEL). Seulement, n’ayant pas confiance en cet organe, l’opposition aussi a mis en place le sien.

A quelques jours de la présidentielle mauritanienne, la confiance est loin d’être au rendez-vous entre le pouvoir et l’opposition. La guéguerre entre pouvoir et opposition autour de l’Observatoire national pour la surveillance des élections, traduit à la perfection la suspicion que chaque partie nourrit vers l’autre.

Jugeant «unilatérale» la démarche des autorités, l’opposition a annoncé son intention de mettre en place son propre observatoire des élections, tout en affirmant demeurer ouverte à la concertation, en vue de trouver un consensus autour de la question.

Mohamed Fall Oumère, chargé de communication de de l’ONSEL, rappelle que la création de l’institution «est le fruit d’un dialogue entre acteurs politiques, dans le souci de mettre en place un cadre national indépendant de concertation, avec les organisations de la société civile nationale et étrangère, en matière d’observation des élections».

Il donne des indications sur la composition (Conseil national, Bureau exécutif dont les membres sont choisis parmi les organisations faitières de la société civile et des personnalités ressources indépendantes) et les missions de l’ONSEL.

Dans le même temps, plusieurs candidats de l’opposition ont dénoncé «une démarche unilatérale» par rapport à la désignation des membres de l’ONSEL, malgré le consensus autour de l’idée de la création de l’institution.

Mohamed Mahmoud ould Tolba, président de Transparency Mauritanie, reste très sceptique, après la mise en place de la nouvelle institution, qui dans son esprit, vient grossir le rang des organes dont la neutralité ne lui semble pas garantie. Il cite le ministère de l’Intérieur et même la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dirigée par des figures connues du sérail.

Une chose est sure, cette guéguerre n’augure rien de bon pour des élections jugées souhaitée ses plus ouvertes depuis l’avènement de l’ère démocratique en Mauritanie.

Par Amadou Seck (Nouakchott, correspondance)

---





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 895

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)